Etoudi Gedeon 17:30:00

Selon des sources fiables, la Camerounaise qui du reste souffrait de crises démentielles, a été découverte inerte ce mercredi 1er aout 2018 à 16 heures, dans un foyer français. 

Morte en l’absence de tout membre de sa famille, nous a-t-on appris, les autorités françaises invitent sa famille à se manifester. L’artiste, avance-t-on indigné, ayant été abandonnée de tous. Choquant, choquant pour cette voix dont la vie se termine presque tragiquement. La jeune femme enrôlée comme « prophète» dans des mouvements religieux d’un autre genre, avait perdu ses sens depuis quelques années.

Avec pudeur, humilité et respect pour sa vie éphémère, la rédaction de Camer.be s’incline devant la mémoire de Clarisse Valérie, et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, amis et connaissances. Adieu Clarisse ! Tu nous auras fait danser ; égayer notre vie de ton mieux. Dommage et dommage ! Que la fin qui est tienne est choquante !

Camer.be

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.