Etoudi Gedeon 13:40:00

Emmanuel Gyan, c’est son nom. Ce jeune Ghanéen, âgé de 17 ans, fait la une de la presse locale parce ayant commis l’impensable. Il a assassiné sa mère parce que celle-ci aurait égaré sa carte mémoire. 

Le suspect a été mis aux arrêts et déféré devant les juges d’où il devra répondre de ces actes. Un jeune garçon de 17 ans, a été arrêté pour avoir tué sa mère pour une affaire de perte de carte mémoire dans la localité de Wassa dans la région de l’Ouest, au Ghana, rapporte Adom Online.

Le présumé coupable, le lundi 15 janvier, aurait accusé sa mère d’avoir pris sa carte mémoire et l’aurait ensuite intimé à lui retourner l’objet. La défunte, Faustina Agyeiwaa, âgée elle de 52 ans, a nié avoir eu connaissance de la carte mémoire, mais Emmanuel n’a pas accepté l’argument de la mère. Selon la police de Wassa, Emmanuel est devenu furieux à ce sujet et a attaqué sa mère avec un pilon, la frappant plusieurs fois sur la tête. 

Insatisfait des coups, Emmanuel a enlevé du bois de chauffage d’un feu à proximité, a brûlé sa mère jusqu’à ce qu’elle succombe aux blessures et soit morte sur le coup. L’accusé a ensuite été arrêté par des membres de la communauté et envoyé au poste de police de Wassa où il est actuellement en garde à vue. Le corps de la défunte mère a depuis été déposé à la morgue du district de Bibiani en attendant l’autopsie.

Source: afrikmag.com

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.