Etoudi Gedeon 17:55:00

Un ressortissant libanais identifié comme Haddad Rabih a été arrêté dimanche dernier par quatre agents de la police du district d’East Legon, pour avoir violé sa domestique ghanéenne âgée de 19 ans, dans la zone résidentielle d’Airport Hills à Accra.

D’après les informations recueillies par Graphic Online, le suspect aurait fait usage de la force pour avoir des relations sexuelles avec la victime, le samedi vers 17h en l’absence de sa femme et d’autres occupants de sa maison, après l’avoir sévèrement frappé pour avoir résisté à ses avances. Le commandant de la police du district d’East Legon, M. Cephas Arthur, a déclaré à Graphic Online dans une interview que les enquêtes étaient en cours et que le suspect serait traduit en justice après l’enquête. Parlant seulement Ewé et Français, la victime qui a préféré garder l’anonymat a, durant son récit, indiqué à Graphic Online qu’elle travaille pour le suspect depuis le mois de Novembre et qu’elle a toujours été harcelé par lui à chaque fois que sa femme s’absentait. La jeune fille a ajouté que le samedi dernier était la quatrième fois qu’elle se faisait violer par le suspect précisant que ce dernier l’avait jeté hors de la pièce après l’avoir violée à deux reprises et qu’elle aurait saigné après l’acte.

La victime aurait cherché de l’aide en se rendant dans un poste de police proche.

le témoignage de l’adolescente, le suspect aurait été appréhendé et conduit à la station de police de l’Aeroport puis relâché finalement après l’intervention d’une policière en service ce jour-là après avoir accepté 350 cedis de la part du suspect. Elle a ajouté que la policière est restée jusqu’à ce qu’elle ait emballé et sorti ses affaires de la maison du suspect. Des informations supplémentaires recueillies par Graphic Online indiquent que le Commandement divisionnaire de la police de l’Aéroport aurait convoqué les officiers en service ce samedi-là pour une réunion d’urgence afin qu’ils expliquent pourquoi la victime n’a pas été soumise au protocole habituel.

Source: infos d’Accra

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.