Etoudi Gedeon 16:28:00

La justice italienne enquête sur la mort de 26 femmes nigérianes dont les corps ont été retrouvés en mer. Cinq migrants sont actuellement interrogés par les enquêteurs au port sud de Salerne, sur la cote Milanaise.

Ils font partie des 375 personnes secourues par un navire de guerre espagnol en Méditerranée. C'est lors de ces opérations de sauvetage que les corps sans vie des 26 Nigérianes ont été découverts. Les victimes auraient été abusées sexuellement et assassinées. La majorité des survivants sont originaires du Nigeria, du Sénégal, du Ghana, de la Gambie et du Soudan, rapporte le quotidien La Repubblica. Parmi eux, 90 femmes, dont huit enceintes, et 52 enfants. Il y avait aussi des libyens, hommes et femmes, à bord.

Les migrant doivent verser environ 6 000 dollars (4 578 euros) aux passeurs pour se rendre en Italie, dont 4 000 dollars pour le voyage transsaharien en Libye, selon le groupe d'aide italien Abbraccio. De nombreux migrants ont signalé des actes de violence, notamment des actes de torture et des abus sexuels, commis par les passeurs.

Sources : BBC.com

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.