Etoudi Gedeon 11:40:00

Qui n’a pas déjà connu une situation bien embarrassante où à force de retenir un pet en public, il s’échappe ? La gêne qui s’ensuit n’a d’égal que l’incommodité créée par la mauvaise odeur… En réunion ou à un rendez-vous galant, vous ne voulez surtout pas être victime de ce genre d’incidents ! C’est pour cela qu’une entreprise américaine a commencé à commercialiser un patch anti-odeur nommé Flat-D Flatulence Deodoriser. Celui-ci est à coller au fond de vos sous-vêtements et agit en neutralisant la forte odeur du pet et en la transformant en une senteur plus agréable. Ce patch composé de charbon végétal est efficace contre les odeurs mais malheureusement pas contre le son… Il est disponible chez Amazon en cliquant ICI : Flat-D Flatulence Deodoriser

Flatulences
Saviez-vous que l’être humain lâchait en moyenne 14 pets par jour ? Voici l’explication biologique de ce phénomène généralement tabou. Une fois les aliments mâchés et avalés, ils passent dans le pharynx, puis l’œsophage. Arrivés à l’estomac, ils sont transformés en « purée » grâce au brassage mécanique et à l’action des sucs gastriques. Le processus de digestion se poursuit dans l’intestin grêle où les segments intestinaux absorbent les nutriments, vitamines, sels minéraux, etc. Les matières qui n’ont pas besoin d’être absorbées continuent leur chemin jusqu’au gros intestin. A l’entrée de cet organe, il n y a plus que les matières indigestes dont le corps va se débarrasser sous forme de selles. Les bactéries intestinales fermentent ce qui reste des aliments et produisent des gaz intestinaux, plus connus sous le nom de flatulences. Ce phénomène est donc tout à fait naturel et normal. Cependant, certains aliments fermentent plus que d’autres et sont plus susceptibles de provoquer des gaz. Et plus le transit intestinal est lent, plus les aliments fermentent, ce qui provoque une plus grande quantité de gaz lâchés. La sensation de ballonnement est souvent la conséquence d’une production excessive de ces flatulences.

Aliments à éviter
Des aliments comme le chou-fleur, les choux de Bruxelles, les haricots blancs, les cerises, les pommes, les poires, etc. sont à éviter complétement si vous avez des problèmes de flatulences car ils sont très riches en fructose. Ce sucre naturel est difficile à absorber et à digérer. L’excès de boissons gazeuses ou de chewing-gums sucrés est aussi responsable des gaz car la présence de sorbitol dans ces produits les rend plus propices à compliquer la digestion. L’odeur des pets dépend des aliments ingérés et change en fonction des bactéries qui les font fermenter. Les résultats d’analyses menées sur des animaux ont démontré que les bactéries sont différentes selon que l’on soit dans la partie gauche du côlon ou dans la partie droite. Des aliments riches en fibres (haricots blancs, artichauts…) donnent des gaz dans la partie droite du côlon qui dégageront normalement une odeur désagréable mais commune. Par contre, un régime riche en viande et en charcuterie provoque des gaz dans la partie gauche du côlon. Ces flatulences ont une odeur bien plus désagréable, semblable à un relent de soufre car le gaz dégagé est du sulfure d’hydrogène. Il est donc incontestable que le régime alimentaire influence l’odeur des pets. Il faut également prendre en compte le fait que nous avons tous une flore intestinale unique, variable d’une personne à l’autre.

Le charbon, un allié contre les ballonnements
Ce produit naturel a des propriétés absorbantes, c’est-à-dire qu’il est capable de neutraliser les molécules de gaz ou de liquide qui l’entourent. Il est souvent utilisé en pharmacie car il permet d’empêcher les gaz et peut même être utilisé contre la diarrhée ou la gastroentérite. L’avantage du charbon est qu’il reste dans le tube digestif et ne passe pas à travers le sang. Il faut toutefois respecter certaines précautions pour le consommer si vous prenez d’autres médicaments pour le cœur, la tension ou encore le diabète car il bloquerait leur passage dans le sang. Et si vous êtes sous pilule contraceptive, respectez un délai de 2h entre les deux comprimés.

Sante+Mag

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.