Etoudi Gedeon 16:47:00

C’est par le port maritime de Pointe -Noire qu’arrivent au Congo les occasions d’Europe après des semaines de navigation à travers l’Océan atlantique. Mais avec l’apparition des nouveaux riches grâce au boom pétrolier et à toute sorte de fraude au Trésor public, les aéroports de Brazzaville et Pointe-Noire sont devenus les points d’entrée d’une nouvelle classe d’occasion d’Europe. Ce sont les filles congolaises vivant en occident.

La situation économique défavorable que vit l’Europe a eu pour conséquence le repli vers le pays d’origine de certaines filles à la quête du grand Amour aux poches garnies. Les hommes d’Europe ne répondant plus à leurs exigences financières, les congolaises d’Europe ont braqué leurs armes vers le Congo, où les nouveaux riches les raffolent.

Les réseaux sociaux n’ont fait que contribuer à cette exploitation mutuelle. Des hommes pour la plupart mariés ou en couple, pêchent directement dans les eaux européennes et font venir leur proie au Congo pour en découvrir la saveur et les exhiber aux yeux de leurs proches. Des filles congolaises de Paris,Bruxelles,Rome,Londres en quête de l’argent facile n’hésitent plus à embarquer le plus souvent par Air France ( pour nicker) pour aller satisfaire leurs Amours de circonstance à Pointe-Noire ou Brazzaville.

Elles sont logées dans des grands hôtels ou parfois dans des résidences secondaires de ses nouveaux riches qui ne lésinent pas des moyens pour rendre leur séjour inoubliable.Une sorte de troc qui est aussi à l’origine de la propagation des maladies sexuellement transmissibles et au désordre dans certains foyers conjugaux.

Quand ces hommes se retrouvent entre eux dans un VIP ou terrasse, les commentaires sur les exploits de leurs parisiennes agrémentent les soirées autour d’un bon champagne ou bières locales. Et on entend souvent «  Mon occasion d’Europe là est trop bonne au lit » ou encore «  Ya nga wana,assalaka nga ba kata moko mystique »

Sources : Lolaka ya congo

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.