Etoudi Gedeon 12:41:00

Le gardien de but de Malaga a profité d’une interview accordée à la presse à l’occasion du traditionnel tournoi de football qu’il organise à Yaoundé pendant les congés de Noël pour répondre à quelques détracteurs.

Idriss Carlos Kameni, gardien de but camerounais de Malaga en Espagne, était à Yaoundé le week-end dernier pour les activités liées au «Festi foot ICK» qu’il organise traditionnellement pendant la période des fêtes de fin d’année. Au terme de la finale de ce tournoi disputée le samedi 24 décembre 2016, le champion olympique 2000 n’a pas échappé aux questions sur son avenir en équipe nationale où beaucoup le considèrent comme un «banni».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien portier de l’Espanyol de Barcelone n’a pas fait dans la langue de bois. Il s’est surtout attaqué à ceux qui estiment qu’il ne voit pas d’un bon œil la progression de jeunes gardiens de but au sein de la sélection (Ondoua, Onana).

«Arrêtons les mauvaises langues. Ça ne nous amène à rien. Moi, ça ne m’empêchera jamais d’avancer. J’entends certaines personnes dire des conneries comme quoi Kameni ne s’entend pas avec les jeunes. Je ne pense pas qu’il y ait une rivalité. Ce sont des gardiens en devenir qui ont beaucoup de talent. Ce sont des enfants que je côtoie au quotidien et je ne cesse de les encourager et ça me fait plaisir de les voir évoluer», s’est-il offusqué.

La présence d’André Onana à cet évènement qu’il a organisé visait certainement à témoigner de la complicité qui règne entre les deux portiers issus de générations différentes.

«Aujourd’hui, je peux vous dire qu’avant qu’André ne parte du FC Barcelone, il a eu plusieurs offres des clubs de première division en Angleterre. Il a demandé mes conseils, je lui ai dit d’aller à l’Ajax même s’il devrait commencer comme remplaçant, c’est en travaillant qu’il aurait des opportunités. Aujourd’hui, je suis très content de le voir jouer à ce niveau», a révélé le gardien titulaire de Malaga.
Absent de la liste des 35 présélectionnés d’Hugo Broos pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017, Idriss Carlos Kameni n’a pourtant pas l’air d’en rougir.  «Moi, je suis un gardien de but de 32 ans. J’ai passé 16 ans en équipe nationale, je suis à même de prendre certaines décisions. Je peux aujourd’hui décider d’arrêter ma carrière parce qu’elle est faite. Je suis très fier de ma carrière. Je n’ai rien à démontrer à qui que ce soit. Faisons attention avec nos jeunes frères qui ont toute leur carrière devant eux», a-t-il réagi. 

Sources : Cameroon Infos

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.