Etoudi Gedeon 15:53:00

Issues de sept villages dans la localité de Mindourou, ces victimes ont trouvé la mort le week-end du 13 novembre, à la suite d’intoxications provoquées par «l’Odontol» Issues de sept villages de la localité camerounaise de Mindourou dans la région de l’Est, 14 personnes ont trouvé la mort le week-end du 13 novembre 2016, à la suite d’intoxications provoquées par une boisson alcoolisée communément appelée «Odontol», a annoncé la radio nationale ce lundi. Après avoir consommé ce liquide à forte teneur de méthanol, plusieurs des victimes ont commencé par perdre la vue pendant que d’autres développaient des hallucinations.

© Droits réservés
Actuellement, deux survivants sont pris en charge dans les hôpitaux de la région alors qu’un recensement est en cours dans la contrée, dans le but de retrouver toutes les personnes ayant consommé cet alcool frelaté pour une prise en charge rapide. Dans le même temps, des relais communautaires ont été mis en place pour sensibiliser les populations quant aux dangers de cette boisson, qui fait régulièrement des victimes à travers le Cameroun.   Le ministère de la Santé publique (Minsanté) a par ailleurs annoncé que des prélèvements avaient été effectués, et seront transférés dans un laboratoire approprié.


Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.