Etoudi Gedeon 17:48:00

Roger Bintona a enfin compris pourquoi le 1ernovembre est déclaré comme le jour de la fête des morts.Amoureux de la nuit,il a ramené chez lui,une fille connue dans un bar dancing qui s’est avérée au matin être sa défunte tante,morte depuis un an.

De son vivant,cette tante ne cachait pas sa faiblesse pour son neveu Roger,et chantait partout que si l’inceste était toléré,elle épouserait son neveu.Mais tout restait juste aux paroles,et personne ne doutait qu’un jour,elle réaliserait son rêve après sa mort. Une vraie complicité caractérisait la relation de Roger et sa défunte tante qui ne lui refusait rien,et influençait parfois ses fréquentations sentimentales.Le jeune garçon avait été très marqué par sa mort,au point de pleurer comme une femme à ses obsèques.

Roger Bintona exigeait à ses petites amies de ressembler dans leur comportement à sa tante,qui brillait par une tendresse indéniable.Ambianceur et tireur d’élite,il avait une vie sexuelle désordonnée et se faisait appeler « Tonton Partout partout » Pour la Toussaint,Roger Bintona s’est rendu au cimetière municipal de Vindoulou à Pointe-Noire,la capitale économique du Congo se recueillir sur la tombe de sa défunte tante.Pour la circonstance,il a apporté des fleurs et un bidon d’eau pour nettoyer la tombe,et une houe pour désherber.

S’adressant à sa défunte tante,Roger lui a confié comment sa vie était triste depuis son départ.Il lui aussi signifié sa tristesse de ne pouvoir la présenter un petit fils du fait que toutes les filles qu’il rencontrait ne lui inspiraient pas confiance. Le soir,Roger s’est rendu dans un bar se défouler comme il sait bien le faire.Un défoulement qui lui a permis de ramener chez lui,une fille connue sur place.Toute la nuit,le couple s’est fait plaisir.

C’est à son réveil,vers 10 heures que le jeune garçon s’aperçoit que la personne endormit dans son lit ne ressemblait pas du tout à celle de la veille.C’était bien sa défunte tante.Elle lui a demandé de ne pas paniquer et d’aller prendre son bain tranquillement sans savon. A son retour de la douche,Roger Bintona n’a trouvé personne,mais juste un mot sur un papier sur le lit : « Hier,j’ai pris acte de tes lamentations et j’ai voulu partager cette soirée ensemble.Ta tante qui t’aimera toujours »

Sources : Lolaka ya congo

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.