Etoudi Gedeon 06:47:00

Jeudi dernier, un Sénégalais répondant au nom de Farah, âgé de 36 ans a été tué à coup de couteau par sa copine à l’Hay-les-Roses en région parisienne. Selon le quotidien le parisien, tout commence à 5 heures du matin quand, au quatrième étage d’un immeuble de la rue Sainte-Colombe, une jeune femme d’origine africaine et connue sous le surnom de Mymy Make Up, sonne à l’appartement de celui qui dit-on serait son copain.
Elle tombe nez à nez avec une autre fille qui serait selon des témoignages, une simple amie de l’homme. S’en suit une violente dispute. Puis, l’amoureuse, une grande femme aux cheveux longs, se saisit d’un couteau et le plante dans le thorax de l’homme, côté cœur. Elle prend ensuite les jambes à son cou. La victime s’effondre.

Les pompiers de Choisy-le-Roi et de Vitry-sur-Seine alertés par les voisins tentent de lui prodiguer les premiers soins. Mais l’homme est dans un état grave, en arrêt cardio-respiratoire, est transporté à l’hôpital Marie-Lannelongue au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine). Malheureusement, il succombera peu de temps après.

Peu de temps après, la femme de 27 ans qui est très connue dans le milieu africain des soins de beauté, se rend elle même au commissariat de L’Haÿ-les-Roses. Elle avoue les faits. « Elle pensait sans doute qu’il partageait les sentiments qu’elle éprouvait pour lui, avance une source proche de l’enquête. Et surtout qu’elle était la seule dans sa vie ». Reste la question de la préméditation. Nourrissait-elle des soupçons et s’est-elle rendue dans l’appartement armée d’un couteau ?  Elle a été mise en examen, samedi dernier, pour assassinat, a-t-on appris par le parquet de Créteil. Elle a été placée en détention provisoire.

Selon plusieurs témoignages recueillis, quelques jours auparavant l’homme avait fait savoir à sa copine qu’il voulait mettre fin à leur relation.  Cette dernière ne partageait pas cet avis. Elle se serait donc rendue au domicile de son amoureux pour espérer lui faire changer d’avis.

Sources : AfrikMag

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.