Etoudi Gedeon 12:20:00

Un violent combat a opposé les membres présumés de Boko haram  et les forces de défense et de sécurité camerounaises dans la nuit d’hier lundi à ce mardi 22 novembre 2016 à Darak, une Commune du département du Logone-et-Chari, dans la Région de l’Extrême-Nord. 🎀🎀

Si pour l’heure, aucune de nos sources n’est en mesure de relater ce énième affrontement entre l’armée et les insurgés, il a été établi cependant que six des vaillants militaires camerounais sont tombés. Il s’agit «du capitaine Tsengue Marcel et les soldats Bewesse Ndzana, Zoua Bessala Serge, Foung Arthur, Abayatini Alawo». Selon une source au ministère de la Défense, le capitaine tué est le chef du détachement du poste militaire de Darak.Depuis cette attaque, l'armée ratisse la zone à la recherche des assaillants dont un bon nombre se sont réfugiés dans certains endroits de Darak. 

Le confrère Guibai Gatama qui nous donne ces noms indique par ailleurs que Saidou Mohamed, le chef du Comité de vigilance de Darak est aussi passé de vie à trépas. Ce qui porte le bilan à sept morts. Cette offensive des djihadistes venus du Nigéria voisin a aussi  fait de nombreux blessés, dont le soldat Michale Fosso Fossi. Les forces de défense ont réussi à tuer plusieurs assaillants. Le bilan officiel tout comme la réaction du Gouvernement sont très attendus. Il y a bien longtemps que l’armée camerounaise n’avait pas perdu un aussi grand nombre d’hommes dans un affrontement direct avec Boko Haram. 

Cameroon Infos

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.