Etoudi Gedeon 12:41:00

Rufin Okouéré,un militaire de la garde républicaine du Congo Brazzaville a été le centre d’attention du personnel du Fast -Food Mc Do situé juste en face de la gare ferroviaire de Rabat-Ville au Maroc.Il a enchaîné 12 Big Mac et autant de coca cola.

Les six heures de vol qui séparent l’aéroport de Maya Maya (Brazzaville) à celui de Mohamed V ( Casablanca) ont paru une éternité pour Rufin Okoueré,bien décidé à imiter ses collègues de service rentrés six mois plus tôt du Maroc et qui lui ont cassé les oreilles avec les soi-disant merveilles du Fast- Food américain Macdonald. Revenus d’un stage de formation au royaume chérifien,des militaires de la garde présidentielle basés essentiellement à Oyo dans le département de la cuvette centrale au nord du Congo,n’ont cessé de se vanter d’avoir enfin déguster les produits du Fast-Food américain auprès de leurs collègues qui n’avaient que leurs yeux sur les photos qu’on leur présentaient.

Des commentaires que Rufin Okouéré gardait encore en lui. Fraîchement débarqué de l’avion de la Royal Air Maroc,c’est dans un train qu’il va rejoindre la capitale marocaine après deux heures de voyage.Quand il sort de la gare de Rabat-Ville,il braque ses yeux en face pour bien retrouver le fameux MacDo comme l’ont expliqué ses collègues. « Conduis-moi d’abord au Mac Do,avant de continuer sur Kenitra » lance-t-il à son accompagnateur qui obéit sans dire mot.Confortablement assis,Rufin Okouéré fait savoir à son guide qu’il veut un Big Mac avec du Coca Cola.

Du Big Mac,Rufin Okouéré est passé à deux,trois avant d’arriver au douzième sous le regard hébété de son guide et des belles marocaines derrière le comptoir. « Est-il normal » s’est demandé en arable un jeune couple face à l’appétit de Rufin. Le militaire Congolais n’a pas le temps des gens et est bien concentré sur ses Big Mac.Quand,il termine sa douzième commande,il demande à son guide de composer le numéro d’un de ses collègues restés à Oyo au Congo et chuchote en lingala. « J’ai fini avec vous,là suis dans un MacDo et je viens de terminer mon douzième Big Mac.Je vous envoie les photos par Whatsapp dès que j’arrive à la caserne à Kénitra ».

Dans le train qui le conduit à Kénitra,à quelques 30 minutes de Rabat,Rufin Okouéré,confortablement assis vante ses prouesses auprès de son guide avant de lui poser une question sur ce qui a plus marqué son attention. «  tu sais la petite marocaine là assise à gauche ne cessait de me regarder,je pense que je l’ai plu…Elle ne faisait que répéter à sa copine Azi,Azi Azi… »

Sources : Lolaka ya congo

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.