Etoudi Gedeon 23:09:00

La MUPAC à Laquintinie Wiliam Tchango

Une forte délégation de cette organisation est allée ce lundi 31 octobre 2016 à la rencontre des rescapés internés à l’Hôpital Laquintinie de Douala.

Les âmes de bonne volonté continuent d’affluer au chevet des rescapés de la catastrophe ferroviaire survenue le 21 octobre 2016 dans la ville d’Eseka, internés dans plusieurs centres de santé d’Eseka, de Douala et de Yaoundé. La Mutuelle des Personnes âgées du Cameroun (MUPAC) n’a pas souhaité se mettre en marge de cet élan de solidarité qui se fait tous les jours un peu plus visibles. Ce lundi 31 octobre 2016, une forte délégation de cette organisation est allée à la rencontre des blessés de l’hôpital Laquintinie de Douala qui a reçu une bonne partie des rescapés. Arrivés autour de 9 heures, les responsables de la Mupac ont d’abord eu une petite discussion avec les responsables de l’institution hospitalière avant d’aller porter des messages de réconfort à quelques «miraculés» du train de la mort. 

«Nous sommes là parce que l’affaire des sinistrés d’Eséka touche tout le monde. Il est vrai que nous étions censés également voir de vieilles personnes. Mais nous avons aussi des relations intergénérationnelles. Nous compatissons avec tout le monde», a indiqué Sarah Kala-Lobe Kutta, la présidente de la Mutuelle des Personnes âgées du Cameroun qui conduisait ladite délégation. L’association dit prier Dieu pour que «de telles catastrophes n’arrivent plus dans ce pays». «Jusqu’aujourd’hui, j’ai l’impression que tous les corps ne sont pas encore sortis», regrette Sarah Kala-Lobe.

La MUPAC ne s’est pas rendue dans ce centre hospitalier les mains vides. «Nous sommes venus pour leur donner un peu d’eau - il fait très chaud - de quoi se désaltérer», a dévoilé Madama Kala-LobeMais au-delà de ce don symbolique, «il faut qu’ils voient que nous sommes avec eux. Que ce soit ceux que nous avons pu visiter dans les salles ou ceux qui sont hors de Laquintinie à Douala, nous sommes avec eux dans les pensées et nous leur souhaitons à tous, une prompte guérison et beaucoup de courage», a indiqué la première responsable de la MUPAC. Les malades visités ne se sont pas montrés insensibles à ce geste de solidarité de la MUPAC. Selon le bilan officiel dressé par les autorités camerounaises, 76 personnes ont perdu la vie dans ce déraillement. L’on parle aussi de 599 blessés.

Auteur:

Wiliam TCHANGO

 [email protected]

 @t_b_d

  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez

Let's block ads! (Why?)


Sources : Cameroon Infos

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.