Etoudi Gedeon 13:21:00

Ce très bon client du commissariat central a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, en attendant de passer devant le tribunal correctionnel, le 6 octobre prochain.

« Je fais ce que je veux avec ma femme et j’ai le droit de la battre ! » Voilà, en substance, ce qu’a déclaré ce Montpelliérain aux poings rageurs âgé de 26 ans à des membres de la brigade anticriminalité, mardi 23 août, vers 7 h, alors qu’il se trouvait rue de Bugarel. Et ce, après l’intervention des policiers qui venaient d’assister à la scène.

Remis en liberté
Violent lors de son interpellation, l’intéressé – un très bon client du commissariat central – a refusé de piper mot en garde à vue. Sur décision du parquet, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. En attendant de passer devant le tribunal correctionnel, le 6 octobre prochain.

Midi Libre

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.