Etoudi Gedeon 10:37:00

Issiakou et Ousmanou Adamou sont accusés par Doudou, une fille de joie, d’avoir volé la somme de 15.000 Fcfa. La scène a eu lieu en mai dernier, dans une auberge située au quartier Baladji à Ngaoundéré. Ousmanou Adamou qui a nié les faits le 2 août dernier, dit être victime d’une inimitié nourrie par Issiaka, «son frère du village et colocataire».

Mais reconnait néanmoins avoir accompagné Issiakou à l’auberge. D’après Ousmanou Adamou, lors de la descente des éléments de la gendarmerie sur le terrain, c’est Issiaka qui l’a dénoncé. «Moi, je suis resté dehors. C’est Issiakou qui était dans l’auberge», précise-t-il. Or, Issiaka soutient mordicus que c’est ensemble qu’ils se sont rendus à l’auberge, pour rencontrer «Doudou», la belle de nuit. Arrivé à l’auberge, Issiakou a demandé des faveurs habituelles à «Doudou» et celle-ci a refusé parce que quelques jours plus tôt, «elle m’a demandé une somme de 3000 Fcfa  pour se faire belle.

Comme je n’avais pas d’argent ce jour-là, je lui ai demandé d’attendre», raconte Issiakou. Enervé après le refus de Doudou, il l’aurait  distraite, avant de soutirer les 15 000 Fcfa qui se trouvaient dans son porte-monnaie. C’est après le départ d’Issiakou que Doudou s’est rendue compte que son argent avait disparu. Les déclarations des deux accusés étant très floues, l’affaire a été renvoyée au 6 septembre prochain.

© Source : L'Oeil Du Sahel : N.N

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.