Etoudi Gedeon 12:38:00

C’est une affaire secrète qui a fini par sortir au grand jour par la faute de la victime. Mme Barosso accuse le ministre Sénéngalais Arona Coumba Diouf d'avoir cherché à la violenter et aussi à la violer.

Arrivée sur les lieux, à sa grande surprise, la fille avait remarqué que les locaux étaient vides et tout le personnel était déjà rentré. Elle s’est installée dans son bureau pensant que sa convocation était due à une affaire urgente. Mais, subitement, le ministre conseiller s’est présenté dans son bureau en prenant le soin de fermer la porte à double tour. Passée l’étape de l’étonnement, le ministre conseiller s’est jeté sur la fille en voulant par tous les moyens entretenir des relations sexuelles avec elle. Tenace, la fille s’est battue mettant le bureau dans un désordre total dans sa lutte contre son bourreau. Ce dernier finira par se résigner devant la farouche résistance de la fille. 

Les détails de Mme Barosso, la victime

La dame qui avait accusé le ministre Arona Coumba Diouf d'avoir cherché à la violenter et aussi à la violer, a brisé le silence. Elle s'est livrée à Direct Infos sans détours. Mme Barosso se confie.  « Ce fameux vendredi, c’est lui-même qui a fixé l’heure du rendez-vous. Je vais m’en souvenir le restant de ma vie. M. (Arona Coumba Ndoffène) Diouf aura transformé sa casquette de père, de Nidiaye (oncle) prétendu et de DG d’entreprise, ministre qu’il est, pour porter une autre. Il a bien tenté de me violer en se collant sur moi.  Avec mon refus, il m’a battue, ensuite traînée et jeté toutes mes affaires dehors pour des raisons que vous savez déjà », jure la jeune femme de 37 ans, mère de deux enfants de 8 et 7 ans et en instance de divorce avec son mari M.Barrosso. 


Continuer a lire cet article ici ►► capitalafrique.com

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.