Etoudi Gedeon 12:54:00

Pour prendre soin de ses cheveux et préserver leur santé et leur éclat, il est essentiel de choisir les bons produits capillaires à utiliser tels que les shampoings, les masques, les sérums, etc. Or, certains de ces produits contiennent des substances chimiques très dangereuses pour votre santé. Donc, avant d’acheter n’importe quel shampoing, vérifiez sa composition. Si vous retrouvez les 6 ingrédients suivants, ne l’achetez pas ! Ils peuvent causer le cancer.

Notre peau est très perméable, c’est pourquoi il faut être vigilent dans le choix des produits de beauté que nous utilisons et dont les composants peuvent se retrouver facilement dans notre circulation sanguine et avoir un impact négatif sur notre santé. Pour mieux vous aider à choisir vos produits et surtout votre shampoing, choisissez celui qui ne contient pas les ingrédients suivants, très dangereux pour la santé.

6 ingrédients cancérigènes contenus dans certains shampoings :

1 – Le propylène glycol

Le propylène glycol est un composé que nous retrouvons dans plusieurs produits de beauté tels que les shampoings, les masques, les crèmes, les traitements anti-acné, etc. Son rôle est de réduire la densité de ces prdouits et de changer les propriétés de votre peau, afin de faciliter l’accès aux agents actifs qui se retrouvent dans votre circulation sanguine. En agissant ainsi, le propylène glycol permet également la pénétration d’autres substances chimiques ce qui favorise l’apparition de plusieurs troubles fonctionnels et de maladies sérieuses. Selon Environmental Working Group, le propylène glycol est associé à une augmentation du risque d’immunotoxicité, de troubles reproductif et du développement, ainsi qu’à un risque accru de cancer. De plus, plusieurs études ont montré qu’une concentration de 2% de cette substance est à l’origine d’une sensibilisation cutanée, d’irritation et d’urticaires, alors que certains produits peuvent en contenir jusqu’à 50% dans leur composition.

2 – Le sodium laureth sulfate

Le sodium laureth sulfate est un agent moussant utilisé dans les shampoings, les nettoyants pour visage, les liquides vaisselles, etc. Selon une étude dont les résultats ont été publiés dans le Journal of the American College of Toxicity, l’exposition à cette substance peut causer des irritations oculaires et cutanées, qui s’aggravent en fonction de sa concentration dans les produits utilisés. De plus, le sodium laureth sulfate peut contenir des quantités plus ou moins importantes de 1.4 dioxane, une substance classée comme cancérigène.

3 – Le 1.4 dioxane

Cette substance est très utilisée dans le domaine pétrolier, puisqu’elle vise à réduire les risques d’irritation cutanée chez les personnes qui travaillent avec des matières dérivées du pétrole. Elle entre également dans la composition de plusieurs produits de beauté comme agent moussant. Or, un exposition régulière au 1.4 dioxane provoque des irritations au niveau de la peau et des voies respiratoires, et augmente le risque de développement du Cancer. Le 1.4 dioxane a d’ailleurs été classé comme cancérigène catégorie 3 par l’Union Européenne et figure dans le groupe 2B du Centre International de Recherche sur le Cancer, et qui contient la liste de substances cancérigènes potentielles pour l’homme.
De plus, une étude américaine menée sur plusieurs produits cosmétiques dits « naturels » a révélé la présence de cette substance dans 46% d’entre eux. Or, une exposition à des taux élevés de 1.4 dioxane peut causer des vertiges, des maux de têtes, une irritation des yeux, de la gorge, de la peau et des voies respiratoires.

4 – Les parabènes

Les parabènes sont des conservateurs utilisés dans plusieurs produits alimentaires et cosmétiques. Leur rôle principal est de prévenir la prolifération des bactéries néfastes afin de prolonger la durée de vie des produits. Or, leur composition chimique ressemble à celle de l’œstrogène, hormone féminine, ce qui leur permet de mimer l’effet de celle-ci dans le corps. Selon la Food and Drug Administration, une concentration de 25% en parabène est inoffensive pour la santé. Par contre, une étude récente publiée par Environmental Health Perspectives a montré que même une légère exposition à ces additifs, peut favoriser le développement des tumeurs du cancer du sein, si elle se combine à d’autres substances présentes dans le corps. Les scientifiques ont donc créé des tumeurs en laboratoire et les ont supplémentées en petites doses de parabènes et d’héréguline, une substance naturellement présente dans les tissus mammaires. Les résultats ont montré que cette combinaison décuplait le pouvoir activateur de tumeur des parabènes et que la quantité de ces derniers nécessaire pour stimuler la prolifération des cellules cancéreuses était 100 fois plus basse que dans les cellules ne contenant pas d’héréguline.

5 -La diéthanolamine DEA

Les DEA sont des substances dont le rôle principal est de réduire l’acidité des constituants des crèmes et autres produits cosmétiques, ainsi que de modifier leur texture pour la rendre plus mousseuse et crémeuse. Elles sont classées par le CIRC comme substances cancérogènes possibles. Elles peuvent interagir avec les nitrites et ainsi former des nitrosamines cancérigènes. D’ailleurs, au Canada, il est interdit d’inclure la diéthanolamine DEA dans les produits cosmétiques.

6 – Le méthylisothiazolinone

C’est un nouveau conservateur de synthèse qui permet de lutter contre la prolifération des bactéries, des champignons dans les produits de beauté. C’est un allergène majeur qui entre dans la composition de plusieurs produits à utiliser sans rinçage, ce qui prolonge son contact avec la peau et augmente son effet irritant. Il a également un effet perturbateur sur le système endocrinien, ce qui cause des trouble oestrogéniques et thyroïdiens. D’ailleurs, la Société Française de Dermatologie met en garde contre le nombre grandissant de cas d’irritations cutanées et d’eczéma suite à son utilisation.
Ainsi, pour éviter de vous exposer aux dangers de ces substances, il est conseillé de vous tourner vers des alternatives naturelles plus saines et moins dangereuses pour votre santé, vers des produits certifiés bio, ou au moins, de bien lire la composition de vos produits de beauté, avant de les acheter.

Sources : Sante Plus Magazine

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.