Etoudi Gedeon 10:13:00

Des images terribles de l'enfant a voir dans l'article...La police de Kano ont arrêté deux femmes au foyer, Zainab et Hafsatu Musa, pour avoir torturé et de briser les jambes et les bras d'un garçon de deux ans. Les femmes sont mariées au même homme, mais l'enfant appartient à la troisième femme, qui avait quitté la maison.

La police de l'Etat a déclaré que l'incident avait eu lieu le vendredi. Selon eux, quand le mari nommé Murtala Musa, est rentré aux environs de 20 heures, il a trouvé son fils de 2 ans dans un état critique. Musa l'aurait transporté à l'hôpital où il a été a confirmé que ses jambes avaient été brisées et que le sang suintait de son nez et de ses oreilles, tandis que les médecins ont dit qu'il pourrait avoir des problèmes avec son oeil.


Le père de l'enfant, Musa, un résident de la ville de Gulu, a déclaré avoir divorcé de sa troisième épouse, qui a ensuite quitté la maison en laissant son fils de 2 ans. Mais l'homme a remis le garçon à sa femme 1ere épouse Zainab, pour qu'elle prenne soin de lui. Mais à son insu, le garçon est généralement soumis à la torture par les deux femmes, parce qu'il n'est pas leur enfant.

Après leur arrestation, le commissaire de police a reclamé qu'elles soient transférées au Département des enquêtes criminelles État (SCID) pour complément d'enquête. Déjà épouse du commissaire de police, qui est aussi le président de l'Association des épouses de police contre la maltraitance, Hajiya Aishatu Diko, est intervenu dans l'affaire. Elle a promis que son association allait suivre la question à une conclusion logique. Selon elle, la cruauté envers les enfants est intolérables.

Sources : Peace Ben Williams Blog

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.