Etoudi Gedeon 19:48:00

Le Soudan a déclaré dimanche qu’il a refusé d’accorder des visas d’entrée aux fonctionnaires américains en réponse à une mesure américaine similaire, a rapporté le journal Sudan Tribune. Plus tôt, Khartoum a menacé qu’il traiterait de la même manière l’administration américaine en réponse au refus de Washington d’accorder des visas d’entrée aux responsables soudanais.

L’ambassade du Soudan à Washington a reçu des demandes de visa émanant de fonctionnaires américains pour entrer au Soudan, et l’ambassade a décidé de traiter le cas de façon similaire, a affirmé Kamal Ismail, ministre d’Etat au ministère des Affaires étrangères du Soudan. Le ministre n’a pas révélé l’identité des fonctionnaires américains auxquels l’ambassade a refusé de délivrer des visas, ni les raisons pour lesquelles ils ont demandé un visa d’entrée au Soudan.

La semaine dernière, les États-Unis ont refusé de délivrer un visa d’entrée au ministre soudanais de l’Intérieur soudanais Ismat Abdel Rahman pour participer aux réunions de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le problème mondial de la drogue, une mesure décrite par Khartoum comme « injuste ».

En septembre 2013, l’administration américaine avait refusé de délivrer un visa d’entrée au président soudanais Omar el-Béchir pour assister aux réunions de l’Assemblée générale de l’ONU. Les relations entre le Soudan et les Etats-Unis sont devenues tendues depuis 1997. Washington accusait Khartoum de soutien au terrorisme, et a imposé des sanctions contre le Soudan. Depuis, Washington a renouvelé ses sanctions sur le Soudan en raison de la poursuite de la guerre au Darfour, au Nil Bleu et dans les régions du Sud Kordofan.

Sources : Cameroun Liberty

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.