Etoudi Gedeon 11:03:00

Appelé en remplacement d’André Onana sanctionné, le portier de Malaga a déclaré forfait pour le match amical contre la France le 30 mai prochain Les Lions indomptables sont à Nantes depuis le lundi 23 mai dernier où ils préparent le match amical contre la France, mais surtout le duel déterminant contre la Mauritanie, comptant pour les qualifications à la prochaine Coupe d’Afrique des nations prévue au Gabon en 2017. 

A 48 heures de la rencontre contre la France le 30 mai prochain, le groupe camerounais affiche presque complet avec les arrivées de Fabrice Ondoa, Edgard Salli et Aurélien Chedjou. Idris Carlos Kameni lui ne viendra pas. Le joueur le plus attendu dans le camp de préparation du Cameroun a délibérément choisi de ne pas déférer à la convocation d’Hugo Broos, évoquant une maladie de son fils. Le portier de Malaga a expliqué que son fils était malade et aurait même « envoyé une copie du bulletin de santé de celui-ci au coach pour démontrer sa bonne foi », selon certaines informations.
Un document pas convainquant aux yeux du sélectionneur des Lions indomptables, Hugo Broos qui avait pris la peine de « téléphoner » au joueur avant de le convoquer. «Dire oui et ne pas venir, je n’apprécie pas ce comportement. C’est irrespectueux. Il est maintenant clair que Kameni ne viendra plus», a réagi Hugo Broos.
A la vérité, Kameni aurait refusé de ne pas se présenter au lieu du stage parce qu’« il ne veut pas jouer les bouches trou » selon certains proches du joueur. Dernier à avoir été convoqué par Hugo Broos qu’il l’a rappelé en renfort lundi suite à l’expulsion du jeune André Onana, sanctionné pour « indiscipline », Kameni n’a pas du tout «apprécier ça ».

Banni puis rappelé !
La convocation d’Idris Carlos Kameni est en effet parvenue à son club le mardi 24 mai dernier. Ce qui veut dire qu’elle n’a pas été envoyée dans les délais. Même si le championnat espagnol est terminé depuis bientôt deux semaines, la partie camerounaise aurait dû respecter les usages et la réglementation de la Fifa qui commandent que les Fédérations fassent parvenir les convocations des joueurs à leur clubs au moins 15 jours à l’avance.

De ce fait, il n’y avait pas lieu de s’interroger sur la présence ou pas de Kameni pour les deux prochaines sorties des Lions indomptables. Déjà après la Coupe du monde 2014 au Brésil où le Cameroun avait connu une prestation catastrophique (trois défaites en autant de match) , Idriss Carlos Kameni avait été placé sur une liste noir des joueurs « bannis » de la sélection nationale. Deux ans plus tard, il avait alors été rappelé par Hugo Broos nouvellement installé à la tête de l’équipe camerounaise, pour le match retour contre le Niger (0-0) le 17 novembre dernier au deuxième tour éliminatoire de la Coupe du monde 2018 en Russie.

C’était peut-être là la dernière sortie du portier de Malaga avec la sélection nationale du Cameroun, lui qu’Hugo Broos présentait pourtant comme son « meilleur gardien de buts ».

Sources : Journal du Cameroun.com

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.