Etoudi Gedeon 17:14:00

Selon des témoins, Salimata Sawadogo pensait vivre avec l’homme idéal d’ailleurs père de son enfant. Mais grande sera sa surprise, quand elle apprendra par son entourage, que son époux qui se faisait passer pour un vendeur de friperie au marché, n’était autre qu’un bandit de grand chemin.

Elle décide alors de mettre fin à leur relation et retourne chez ses parents. Une décision que ne partagera par son homme qui décide de le faire savoir de manière violente. Armé d’une arme à feu, il se présente chez sa belle-famille au quartier Dar-es-Salem de la localité.

Il exige le retour de sa femme dans le cas contraire, il fera une victime parmi les occupants de la cour. Salimata qui pensait faire revenir ce dernier à la raison est accueillie par deux balles du pistolet dans les jambes. Voulant prendre la fuite après son forfait, il est rattrapé par une foule composée de jeunes qui l’ont lynché et aura la vie sauve qu’à l’arrivée de la police alertée plutôt.

Conduit d’abord au Centre Hospitalier Régional (CHR) de la ville pour se faire soigner, il sera ensuite transféré à la maison d’arrêt et correctionnelle de Gagnoa, avant sa comparution devant la justice dans les jours à venir.

Sources : Afrik53

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.