Etoudi Gedeon 20:26:00
Lutte contre Boko Haram - Armee Camerounaise

Délogés  de leurs derniers retranchements, les terroristes du Boko Haram ont choisi de se fondre dans la nature, d’où l’opération de ratissage lancée ce lundi par les deux armées camerounaise et du Nigeria.22 Terroristes tues, 10 suspects arrêtés et 03 commandants de Boko Haram interpelles. Les deux armées accélèrent le processus d’éradication des terroristes pour céder la place aux grands projets de développements initiés par les deux président Buhari et Paul Biya.

Lors de  la visite du président Buhari au Cameroun c’était du 29 au 30 Juillet 2016, des décisions majeures et capitales pour les deux peuples ont été prises: Parmi elles, la tenue des réunions régulières entre les gouverneurs camerounais et Nigérians des régions frontalières, la première session du comité des affaires consulaires et d’immigration Cameroun-Nigeria pour le protocole d’accord de la libre circulation, un forum d’affaires entre camerounais et nigérians, la construction d’un pont sur le Mayo Tiel et la construction de la route Gamburu-Ngalla-Kousserie.

Ce même mois de Juillet, le Cameroun lançait un appel d’offre pour la construction des marchés frontaliers notamment ceux de Fotokol, Ekok et Garoua-boulai. Entre temps, c’est pour bientôt la fin des travaux sur l’axe Bamenda – Enugu au  Nigeria, un projet d’axe routier qui va permettre de partir de Bamenda pour le Nigeria (Enugu et Calabar) en quelques heures seulement.

Le Nigeria, première économie d’Afrique partage avec le Cameroun un peu plus de 2000 km de frontières, nous avons en commun un marché sous régional de près  de 300 millions d’Habitants.Les investisseurs le savent, raison pour laquelle en Juillet dernier, une délégation du puissant consortium China General Technology Group s’est rendue à Bamenda après la rencontre chez le premier ministre ou ils devaient inspecter le site de production des Bus et tracteur dans la capitale régionale du Nord-Ouest, le choix de cette région pour les chinois coïncidant avec la viabilisation de l’axe routier entre les deux pays Cameroun et Nigeria.

Sources : Cameroun Liberty

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.