Etoudi Gedeon 11:13:00

Jean était un ami à mon frère aîné. Lorsque lui et moi avons commencé à nous fréquenter, mon grand frère s’y est opposé, mais notre amour était tellement fort que je n’ai pas écouté. Notre entourage même me disait que ses parents lui avaient réservé une femme, mais il démentait toujours cela.

Deux ans plus tard, je suis tombée enceinte. J’ai voulu me faire avorter, il a catégoriquement refusé, disant qu’il avait assez de moyens pour s’occuper d’un enfant. La grossesse est donc restée mettant ainsi fin à tous mes projets (mon père voulait que j’aille continuer mes études à l’extérieur). Vers la fin de la grossesse, V. a complètement disparu de la circulation, il ne répondait plus à mes coups de fil et ne venait plus chez moi. Heureusement, mon accouchement s’est bien passé, mais j’ai eu des complications et j’ai fait des semaines à l’hôpital. Lorsque j’ai accouché, je l’ai informé et il est venu me voir. Il a pris en charge, toutes les dépenses à l’hôpital. Mais trois jours après mon accouchement, alors que j’étais toujours à l’hôpital, il mandate quelqu’un pour m’informer et me demander pardon parce qu’il doit se marier le même jour.

Il dit aussi que s’il ne le fait pas, les gens de son village risque de nuire à sa personne, mais que je reste le seul amour de sa vie. Stéphie, cela à été un choc tellement dur pour moi que j’ai été transférée au CHU de Treichville et ensuite à Yopougon. Mais, c’est toujours lui qui payait les soins. Après je me suis remise et on a continué à sortir ensemble, parce que je me disais que ce n’était pas de sa faute. Quelques mois plus tard, j’apprends (pas par lui) que la fille est enceinte. Ils n’ont même pas fait plus de 3 mois de vie commune et celle qu’il prétendait ne pas aimer est enceinte. Je lui ai dit d’aller se faire voir ailleurs lui et sa maudite coutume (il est musulman et moi chrétienne). 

Aujourd’hui, j’ai donc refait ma vie; mais actuellement, sa femme et lui se sont séparés et il veut revenir vers moi. Mais je ne suis plus prête pour lui car je me suis juré que plus jamais je n’entretiendrai de relation avec un musulman. Pour notre fille, il envoie de l’argent quand il est content. Je veux donc intenter des actions contre lui afin qu’il puisse au moins s’occuper convenablement de la petite. N.B : Il est un gendarme et c’est mon nouveau petit ami qui s’occupe de ma fille. Anonymat

Sources : Le Senateur 

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.