Etoudi Gedeon 12:12:00

Face à la lutte contre Boko Haram, les Etats-Unis ont posté 300 soldats au nord Cameroun, à Garoua. Mais, le début de la visite au Cameroun de l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Samantha Power, a été marqué par une tragédie : son cortège a renversé le 18 avril un garçon de 7 ans qui a surgi sur la route.

L’accident s’est produit près de la petite ville de Mokolo, dans l’Extrême-nord du pays, alors que Samantha Power accompagnée par ses adjoints et des journalistes se rendait à une rencontre avec des réfugiés et d’autres victimes des conflits en Afrique centrale et de l’Ouest.

samanthaSelon AP, le cortège circulait vite, dépassant parfois les 95 km/h, tandis que les habitants du village étaient alignés le long de la route. Un enfant de 7 ans est alors soudainement apparu sur la route, et le conducteur de la jeep, la dernière du cortège, n’a pu éviter la collision. La voiture s’est d’abord arrêtée, mais il lui a été ordonné de poursuivre le trajet car la zone n’était pas considérée comme sûre par l’équipe de sécurité.


Certains des responsables américaines étaient visiblement affectés par cet incident. Lors de la rencontre avec des réfugiés, parmi lesquels de nombreux enfants, un adjoint de Samantha Power s’est retourné pour cacher ses larmes. L’ambassadrice est retournée sur le lieu de la tragédie quelques heures après pour rencontrer les parents du garçon en présence des habitants du village. Samantha Power a indiqué qu’elle avait appris la mort de l’enfant avec une grande douleur et exprimé ses plus sincères condoléances, rapporte l’agence Associated Press.

Sources : Mamafrika

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.