Etoudi Gedeon 19:11:00

La Société générale Cameroun (32 agences) et Express Union (680) ont signé une convention avec pour objectif de devenir “le plus grand réseau du secteur financier camerounais”. Les enjeux La Société générale Cameroun, établissement bancaire, et Express Union, établissement de microfinance de deuxième catégorie, ont signé une convention de partenariat le 12 avril dernier à Douala. “Ce partenariat donne naissance au plus grand réseau du secteur financier camerounais”, se sont félicités les directeurs généraux des deux entreprises à l’issue de la formalisation de leur accord.

Il faut dire que ce dernier recèle plusieurs enjeux. Une source proche de la direction générale de Express Union à expliqué à Journalducameroun.com que la Société générale y mise de nombreux espoirs dans l’optique d’une augmentation substantielle de ses parts de marché. A fin septembre 2014, les chiffres de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) faisaient état d’un taux de bancarisation de 17,9% au Cameroun. Aujourd’hui, il avoisinerait les 20%.

La Société générale, qui possède pour l’heure 32 agences à travers le triangle national, compte sur le réseau de Express Union, qui revendique pas moins de 680 agences à travers le Cameroun, pour atteindre une plus grande clientèle. Concrètement, le partenariat autorise Express Union à commercialiser certains services bancaires de la Société générale.

Dans le détail, il s’agit notamment des encaissements des fonds des clients de la SGC dans tous les guichets Express Union en vue du transfert dans leurs comptes domiciliés dans les livres de la banque; la commercialisation de cartes co-brandées SGC-Express Union sur le réseau de la microfinance; l’installation de terminaux de paiement électronique dans certains guichets de Express Union, permettant aux porteurs de carte d’effectuer des retraits, dépôts et transferts.

Autre avantage qu’induirait potentiellement ce partenariat: la possibilité pour les clients de la SGC d’effectuer des transactions la nuit, le dimanche et les jours fériés, Express Union ayant des horaires dans ce sens, contrairement aux banques.

L’alliance entre la banque et la microfinance, si elle permet effectivement de tenir sa promesse, c’est-à-dire donner effectivement naissance, pas seulement dans la théorie, au “plus grand réseau du secteur financier camerounais”, en fournissant des services bancaires de proximité, pourrait inspirer d’autres. Que gagne Express Union? les usagers des services de la banque sauront s’en faire l’idée.

Sources : Journal du Cameroun.com

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.