Etoudi Gedeon 11:49:00

Les militants de ce parti politique ont envahi les rues de l’arrondissement de Ngaoundéré 3e pour dire «Tout, sauf Paul Biya». C’est à partir du carrefour Malang dans l’arrondissement de Ngaoundéré 3e que le parti Univers a lancé le mouvement «Tout, sauf Paul Biya» le 22 mars 2016. Coordonnés par le Pr Prosper Nkou Mvondo et porteparole du mouvement, les militants de ce parti politique ont envahi les rues de l’arrondissement.

La caravane, qui va durer trois semaines, fera le tour de l’Adamaoua avant de s’étendre dans les autres régions du Pays. Selon les initiateurs de ce mouvement, «La caravane vise à décourager les Camerounais à soutenir le chef de l’Etat Paul Biya». Comme annoncé lors de son congrès tenu le 20 février 2016 à Ngaoundéré, les militants du parti Univers ont sensibilisé les citoyens pour un «contre appel» à la candidature de Paul Biya.

Malgré les efforts des pouvoirs publics d’interdire les activités de ce parti politique, Univers a tenu le pari. Au-delà de quelques mots que ses militants ont adressés aux personnes qu’ils ont rencontrées dans les rues de la ville, ils ont également distribué des tracts aux habitants de Ngaoundéré 3e, dont au verso figure le logo du parti et le slogan du mouvement : «Election présidentielle 2018, Tout, sauf Paul Biya».

Au dernier paragraphe, on peut y lire qu’«avec tout le respect que nous devons à votre excellence, Monsieur le président, nous vous invitons à ne pas être candidat à cette élection de 2018. N’anticipez rien : consommez votre dernier mandat jusqu’au bout. Vous prendrez votre retraite, bien méritée en 2018. La retraite n’est pas une sanction ; tout être humain a droit au repos ; même Dieu, après avoir travaillé pendant six jours, a pris un repos le septième jour».

Visiblement, la caravane a attiré des milliers d’hommes et de femmes qui sont sortis en grand nombre pour accompagner la roulotte dans sa marche. «C’est normal que je suive cette caravane. Nous n’avons plus besoin d’un vieux de 83 ans à la tête de notre pays. C’est mon grand-père. Il a quelle force pour m’aider ? Il doit partir, c’est tout», a lancé un jeune. Une initiative qui était loin de réjouir les autorités administratives. Face à cette volonté d’interdire tout mouvement et activité du parti Univers dans l’Adamaoua, surtout une manifestation contre Paul Biya, le porte-parole du mouvement reste serein.
«Tout à l’heure, j’ai reçu un appel du recteur de l’université de Ngaoundéré qui me demandait de ne pas lancer la caravane sur  le campus, loin de là. Nous avons lancé notre campagne au carrefour Malang, mais loin de la guérite de l’université. Et il m’a avoué que c’est le sous-préfet qui l’a appelé, lui demandant d’interdire la caravane. 
Les menaces, nous y faisons face tous les jours», a fait savoir Pr Prosper Nkou Mvondo. Aussi, le parti Univers fait-il face aux difficultés liées aux manigances de la puissante machine qu’est le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Le porte-parole du mouvement ne s’avoue tout de même pas vaincu d’avance. Nonobstant ces obstructions, le mouvement entend faire son bonhomme chemin.

Sources : Le flux rss de camer.be

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.