Etoudi Gedeon 15:18:00

Il devance ses voisins d’Afrique centrale ainsi que l’Afrique du Sud, les Comores, le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou le Rwanda, dans le Rapport mondial sur le bonheur 2016 des Nations Unies

Le Cameroun figure à la 114e place, sur 157 pays, dans le Rapport mondial sur le bonheur 2016, publié le 17 mars dernier par le UN Sustainable Development Solutions Network (SDSN), sous l’égide du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon. Le World Happiness Report 2016 a été publié dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du Bonheur, qui a lieu chaque 20 mars. Le Cameroun gagne ainsi 19 places par rapport à l’édition 2015 où il figurait à la 133e position sur 158 pays.

Six principaux facteurs ont été pris en compte par les auteurs de ce Rapport annuel qui en est à sa cinquième édition: le Produit intérieur brut par habitant, l’espérance de vie, le soutien social (quelqu’un sur qui compter dans les moments difficiles) ; la confiance (perception de la corruption dans le gouvernement et les entreprises), la liberté de prendre des décisions de vie et la générosité (mesurée par des dons récents). Pour l’édition 2016, les inégalités sociales ont été prises en compte, notamment les inégalités dans les revenus, l’accès aux soins de santé, l’inégale répartition de la richesse, etc.

Le Cameroun, classé 114e avec une note de 4,513, est précédé de la Namibie (113e), de l’Iraq (112e), de la Sierra Leone (111e). «L’Afrique en miniature» devance cependant l’Egypte (120e), le Kenya (122e), le Sénégal (128e), le Botswana (137e), les Comores (138e), la Côte d’Ivoire (139e) ou encore le Rwanda (152e).

Dans la zone Cemac, le Cameroun devance aussi ses voisins pris en compte dans le classement : le Congo Brazzaville (127e), le Gabon (134e) et le Tchad (144e).

Le Danemark arrive en tête du classement mondial sur le bonheur 2016 tandis que le meilleur pays du continent, l’Algérie, arrive en 38ème position. Maurice (66e), la Libye (67e) et la Somalie (76e) sont aussi cités comme des pays où il fait bon vivre. Le Burundi, pays le plus malheureux selon le rapport, ferme le classement avec une note de 2,905.

Le Rapport 2016 a été rédigé par trois chercheurs : John F. Helliwell, du Canadian Institute for advanced research and Vancouver School of Economics, de l’université de Colombie britannique (Canada); Richard Layard, directeur du programme de Bien être au Centre for Economic performance de la London school of economics and political science ; Jeffrey S ; Sachs, directeur de l’Institut de la terre et du réseau des Nations Unies sur les solutions de développement durable. Ce dernier est par ailleurs conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies sur les objectifs du développement durable.

Le premier Rapport mondial sur le bonheur a été publié en 2012, en tant que première enquête sur l’état du bonheur mondial. Il s’ajoute à d’autres initiatives comme le Rapport mondial sur le développement humain, publié depuis 1990 par le Programme des Nations unies pour le développement.

Sources : Journal du Cameroun.com

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.