Etoudi Gedeon 12:52:00

Dame B.S., propriétaire d’un grand maquis situé au cœur de la nouvelle gare routière des villages, au quartier Akroman-Yaki, n’a que ses yeux pour pleurer. Son espace commercial a, en effet, subi la furia de bandits.

C’était dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 mars 2016. La forte pluie qui s’est abattue sur la ville aux environs de 2h du matin semble être un adjuvant important à leur forfaiture. Ainsi, alors que la ville sommeille sous cette pluie berceuse, les cambrioleurs, eux, en profitent pour assiéger le maquis, en défonçant la porte d’entrée à l’aide d’un pied-de-biche.

Visiblement à la recherche de numéraires, nos sources rapportent qu’ils cassent les caisses sans ménagement. Mais n’y dégoteront aucun kopeck. En désespoir de cause, ils ouvrent le congélateur. Ils se servent une bonne quantité de bière glacée et de boissons énergisantes qu’ils ingurgitent, sans modération, sur place. Et avant de se retirer, ils volent une vingtaine de bouteilles de liqueur, quatre (4) bouteilles de gaz, un ordinateur, une mini-chaîne et deux marmites contenant de la viande. Sans doute, pour aller continuer la fête ailleurs.

Le lendemain, dame B.S. qui arrive sur les lieux, mesure l’ampleur du mal qui lui a été fait. Elle se rend aussitôt au commissariat de police pour y déposer plainte. Les flics s’activent à mettre la main sur les auteurs de cet acte révoltant.

Sources : Aregialedis

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.