Etoudi Gedeon 09:37:00

La légende du football camerounais, Roger Milla, a porté plainte contre X auprès des instances judiciaires du Cameroun le 14 mars 2016 pour usurpation d’identité sur le web et en particulier sur les réseaux sociaux.
«Moi Albert Roger Milla, viens de découvrir qu’il y a des personnes non habilitées qui sont titulaires des comptes Facebook, des sites web, et autres médias internet au nom de Roger Milla ou Albert Roger Milla, et se font passer pour moi. (…) Face à cette situation, je déclare: n’être titulaire d’aucun compte Facebook, Twitter, WhatsApp, ou site internet en mon nom, en dehors de ceux à l’usage exclusif de ma Fondation (Cœur d’Afrique – Fondation Roger Milla)», déclare l’ambassadeur itinérant dans un communiqué paru dans Cameroon Tribune, le quotidien gouvernemental.
Le pire, estime Roger Milla, c’est que «ces personnes utilisent ces médias internet pour inciter la population à la révolte suite au malheureux incident qui s’est produit le week-end dernier à l’hôpital Laquintinie de Douala». Il tient à rassurer les internautes, ses fans et la population qui auraient pu être choqués par le contenu de ces pages Facebook, Twitter, etc… qu’il n’est pas responsable des déclarations qui s’y trouvent et n’a jamais posté des messages appelant à la mobilisation autour de l’hôpital Laquintinie de Douala.

La page Facebook de Roger Milla décriée existe depuis le 1er juillet 2014 et rassemble au 17 mars 2016 près de 11 200 fans. Les spécialistes du web trouvent curieux que ce soit seulement maintenant que célèbre buteur camerounais remarque l’existence de ce faux compte sur Facebook. Avant lui, les ministres Basile Atangana Kouna, Edgar Alain Mebe Ngo’o et plusieurs membres du Gouvernement avaient eux aussi déclaré être victime d’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux.

Sources : Cameroon-Info

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.