Etoudi Gedeon 20:02:00

Voici une histoire qui montre 2 facettes de l’humanité : un côté sombre, fait de bassesse et de cruauté, et un autre diamétralement opposé, caractérisé par une bonté et une solidarité formidables. C’est un témoin de la scène qui la raconte. Il faisait ses courses dans un supermarché et a assisté à cet échange :

Je suis debout dans la file de la caisse du supermarché, il est environ minuit et devant moi se trouve une jeune femme enceinte, elle a environ 20 ans. Elle porte un pyjama et elle a clairement connu de meilleurs jours. Je remarque qu’elle a un œil au beurre noir, ce qui est un peu alarmant. Le caissier s’adresse à elle : « Avez-vous trouvé tout ce que vous aviez besoin?  »

Elle, en tendant sa carte : « Oui, merci. Pouvez-vous vérifier s’il reste de l’argent sur ma carte SVP avant de tout scanner? »

Le caissier : « Ce n’est pas possible de faire cela, désolé, mais si vous pouvez patienter quelques instants que je fasse payer les gens derrière vous, je pourrais scanner un article par transaction. Je serais très heureux de faire ça pour vous. »

Elle répond en bégayant : « Non, non… essayons de payer pour tout… en espérant que le transfert de ma mère soit complété. »

Le caissier procède alors et scanne tous les articles, la femme tente de payer, mais la transaction est refusée.
Le caissier : « Avez-vous un autre mode de paiement? »
Elle en pleurant : « Non. Il a probablement déjà annulé ma carte »
Le caissier : « Annuler votre carte? »


Elle : « Mon ex-copain m’a mise à la rue ce soir. Il est arrivé à la maison et m’a dit que le bébé ne pouvait pas être le sien, il m’a frappée et m’a jetée dehors. Il a probablement appelé et annulé toutes nos cartes communes… Je n’ai nulle part où aller, une amie me laisse utiliser son frigo pour mettre cela ainsi que le divan pour dormir. »

C’est à ce moment que l’un des hommes derrière moi prend la parole: « Jeune homme, mettez ses courses sur ma facture. » Je me déplace donc un peu afin que l’homme puisse passer et ainsi payer. La jeune femme doit avoir pour environ 150$ d’épicerie et lui en a pour 200$ facilement.

Le caissier : « Oui, monsieur »
La jeune femme : « Non monsieur, non… je ne peux pas accepter. »
L’homme : « Ma chère, ne me sermonnez pas, ma mère a été mise à la porte par mon père car il croyait qu’elle couchait à gauche et à droite. Elle devait avoir deux emplois afin que nous ayons une place où vivre. Je ne vais pas laisser une pauvre femme dans la rue sans nourriture car un trou du c** a mis sa copine à la porte parce qu’il a des problèmes de confiance. »

La jeune femme : « Non, monsieur… je n’ai pas d’emploi, je ne peux pas vous rembourser. »
L’homme : « J’insiste. Je vous ai vue plusieurs fois ici et vous êtes toujours aimable avec les employés et les autres clients. J’ai besoin d’une réceptionniste pour l’un de mes immeubles à logement plus bas dans la rue. Venez demain, je vous passerai en entrevue, je donne également des rabais sur le loyer de mes employés. » Alors qu’il finit de prononcer ces mots, le caissier termine de scanner ses produits.

Le caissier dit alors : « Monsieur, ça fera 459.92$ »
L’homme tasse alors doucement la jeune femme afin de procéder au paiement. Il paie, fait un câlin à la jeune femme.
Il dit alors en tendant sa carte d’affaires : « Je suis sérieux, les choses vont s’améliorer, voici mon adresse« .

Monsieur, peu importe où et qui vous êtes, vous avez rétabli en moi un peu de foi envers l’humanité. Jeune femme, peu importe où vous êtes, j’espère que vous et votre bébé aurez une belle vie. J’espère également que vous trouverez quelqu’un qui saura bien prendre de vous deux.

Sources : Les meilleures nouvelles insolites

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.