Etoudi Gedeon 16:06:00

► Difficile de croire au trucage... Avant de connaître la position officielle du joueur et du PSG, deux tweets nocturnes de Pierre Ménès semblaient dessiner la défense de Serge Aurier : la vidéo a été montée pour lui nuire et elle date de plus d'un mois. Problème, lorsque l'on visionne les trois-quarts d'heure de ce live sur Periscope diffusé dans la nuit de samedi à dimanche, on ne voit pas signe de montage ou de raccords suspects.

Seuls des sons étranges viennent parfois parasiter la séquence. Reste que sur la datation, peu de place au doute, puisque le défenseur parle des problèmes que lui a posés le Marseillais George-Kevin Nkoudou lors du clasico datant du week-end dernier (2-1), qu'un fan lui demande ce qu’il compte faire pour la Saint-Valentin et que le but décisif de Simone Zaza pour la Juve face à Naples samedi soir (1-0) est évoqué... Pire, l'acolyte d'Aurier dit clairement "on est samedi soir"...

 Mamadou Doucouré, tranquille à la chicha...Bonnet vissé sur la tête et pipe de narguilé en bouge, un pote de Serge Aurier joue les community manager et égrène les questions des internautes. Et le comparse du défenseur parisien d'expliquer au sujet de lui-même : "Je joue, j'essaye de jouer" et de parler "du Red Star". Car cet homme à la chicha est lui aussi joueur de foot et plutôt de bon niveau, puisqu'il s'agit de Mamadou Doucouré (22 ans), international U17 formé à Lens comme Aurier.

Depuis, l'attaquant a notamment passé un peu plus de deux saisons à l'Atlético Madrid (aucun match en équipe première entre 2011 et 2013) avant de se perdre en deuxième Division hongroise, au Szigetszentmiklósi TK (d'où le bonnet...). Comme il l'évoque dans la vidéo, Doucouré s'entraîne désormais avec le Red Star. Un retour en France qui n'avait jusque-là pas fait beaucoup de bruit.

 Aurier risque vraiment très gros...Dans ce contexte, et à moins que Serge Aurier ait vraiment la preuve de son innocence, on voit mal comment le PSG ne pourrait pas sanctionner son joueur. Absent à l'entraînement dimanche matin, le latéral planifiait son doute sa défense, lui qui a affirmé qu'avec le club parisien, il ferait communiquer officiel commun.

Reste qu'en cas de culpabilité, l'Ivoirien, qui comme tous ses coéquipiers a signé dans son contrat une clause selon laquelle il ne peut pas tenir de propos publics défavorables ou injurieux à l’égard du club qu’il représente, pourrait être lourdement sanctionné. Dans Téléfoot, Franck Leboeuf a même parlé d'une fin de contrat prévisible pour le Parisien.

De son côté, L'Equipe affirme que Aurier a déjà été écarté du groupe pour affronter Chelsea mardi, en match aller du 8e de finale de la Ligue des champions.

Sources : metronews - Latest News

Sur le même Thème...
[youtube src="ukX70COvInc"][/youtube]

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.