Etoudi Gedeon 12:21:00

Le 27 janvier dernier 2015, Barack et Michelle Obama se sont rendus en Arabie Saoudite pour rendre hommage au défunt roi Abdallah. Un événement pour lequel la première dame américaine s’est présentée cheveux au vent, dans un pays qui oblige les femmes à porter le voile dans l’espace public.

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Michelle Obama a fait un sans-faute. Toujours présente aux côtés de son mari dans les événements diplomatiques, elle a également montré son envie de s’engager dans de grandes causes. On se souvient que cette dernière avait lancé un programme pour lutter contre l’obésité infantile aux Etats-Unis. Après cet engagement, on dirait bien que la première dame a décidé de se consacrer à la cause des femmes.

Pourquoi ? Parce qu’hier, alors qu’elle accompagnait son mari en Arabie Saoudite pour présenter ses condoléances au nouveau souverain après le décès du roi Abdallah, cette dernière a failli créer un incident diplomatique. En effet, lorsqu’elle est sortie du célèbre Air Force One, Michelle Obama s’est présentée dans un ensemble bleu flashy. Jusque-là, rien de bien méchant. Malgré tout, les dignitaires locaux présents pour accueillir le couple présidentiel ont tiqué en voyant qu’il manquait un accessoire indispensable à son look : un voile.
[ads-post] 
C’est donc cheveux découverts qu’est apparue la quinquagénaire alors que le pays impose aux femmes de porter le voile islamique.

« À mon sens, Michelle Obama a envoyé un message politique au royaume», a déclaré au Point un spécialiste du pays voulant rester anonyme. « Dans un pays où les femmes sont opprimées, les femmes étrangères, qui plus est les femmes de dignitaires, ne sont pas obligées de sevoiler. Or, elles le font souvent par courtoisie à l’égard des partenaires saoudiens avec lesquels leur pays entretient des intérêts économiques », a-t-il ajouté.
Si les Etats-Unis sont en bons termes avec l’Arabie Saoudite pour des accords pétroliers, Michelle Obama a pris à la lettre les lois régissant le port du voile. Ainsi, les officiels n’ont pas pu s’insurger à la vue de la première dame. Malgré tout, ces derniers lui ont bien fait sentir qu’ils n’appréciaient pas de la voir comme ça. Cela, en ne lui serrant pas la main et en la saluant à peine d’un signe de tête. A la télévision, elle aurait même été floutée, selon Bloomberg, lorsque l’arrivée du Président a été filmée.

La vie des femmes en Arabie Saoudite

Si en Arabie Saoudite, les femmes sont tenues de se plier au port du voile islamique, elles doivent faire face à des lois moyenâgeuses très restrictives et privatives. Par exemple, elles n’ont pas le droit de conduire ou d’être seules dans un restaurant. Pour ouvrir un compte bancaire, travailler ou se marier, elles doivent passer par leur père, leur frère ou leur mari, considérés comme leurs tuteurs. Bien qu’en 2011, le roi Abdallah ait accordé aux femmes le droit de vote et de participation aux élections municipales, cela n’a pas eu de réels effets sur les mœurs profondes du pays toujours ancrées dans une application stricte de la charia.

Sources : Au feminin

Sur le même Thème...
[youtube src="iv5XcDXgQAE"][/youtube]

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.