Etoudi Gedeon 09:36:00


Comme chaque année depuis 1997, Portes Ouvertes a publié son Index mondial de persécution des chrétiens. Active dans 60 pays, l'association recense les violences physiques, mais aussi les discriminations visant les chrétiens.

D'après Michel Varton, président de l'organisation, 2015 est devenue "l'année du débordement", avec 7.100 chrétiens tués en raison de leur foi, dont 5.000 en Centrafrique, où des affrontements violents entre chrétiens et musulmans se produisent régulièrement à Bangui et au Nigeria, théâtre d'attaques meurtrières lancées par les djihadistes du groupe Boko Haram.

Le Proche-Orient, "où le printemps arabe est devenus l'hivers des chrétiens" selon M.Varton, est une région qui préoccupe particulièrement l'association en raison de la récente montée de l'extrémisme islamique, notamment dans les zones contrôlées par les terroristes de Daech.

Cependant, en 2015, c'est la Corée du Nord qui domine le classement des persécutions des chrétiens. Selon l'association, le pays compte près de 300.000 chrétiens, réunis dans un réseau secret et envoyés aux travaux forcés s'ils sont découverts.
[ads-post]
Vient ensuite l'Irak, dont de vastes territoires sont contrôlés par Daech, suivi par l'Erythrée, dite "Corée du Nord de l'Afrique", où pentecôtistes et chrétiens orthodoxes se sont retrouvés dans le viseur des autorités.

L'Afghanistan occupe la quatrième position dans le classement. Selon Portes Ouvertes, dans ce pays les chrétiens, "considérés comme des traîtres, subissent une très forte pression pour qu'ils renient leur foi".

"Le gouvernement se voit comme le gardien de l'islam et est hostile à toute autre religion", indique l'organisation.

La Syrie, ravagée par un conflit civil depuis 2011, arrive au cinquième rang dans le classement.
"Tous les Syriens souffrent de la guerre mais les chrétiens sont particulièrement vulnérables car ils sont concentrés dans des zones d'intérêt stratégique et ils sont soupçonnés de soutenir le gouvernement", explique l'association.

Sputniknews


Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.