Etoudi Gedeon 10:44:00
Image d'illustration
Le “Plus jamais ça” revu et corrigé par les Chinois. A Guangzhou, un immigré de race noire a été pris en flagrant délit de v*ol d’une étudiante chinoise. La foule s’est emparée du coupable et lui a coupé le sexe au couteau.

Une sentence exemplaire pour certaines personnes qui, parce qu’elles maîtrisent mal leur libido, s’acharnent sur de pauvres filles sans défense. Elles ne pensent pas toujours au genre de châtiment que peuvent leur réserver non seulement leurs victimes, mais aussi les badauds. Cet africain ne peut que s’en prendre à lui-même. Son sort édifiera, espérons-le, tous ceux qui s’apprêtent à emprunter la même voie que lui.

Voir les images ici  ( Âmes sensibles s'abstenir ) 

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.