Etoudi Gedeon 10:08:00

La ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) a tenu via vidéoconférence, une séance d’échanges interactive avec les jeunes promoteurs des Technologies de l’information et de la communication (Tic). C’était le 19 février 2016 à Yaoundé.

#LibomLiLikeng Prouesse technologie à la salle des conférences du Minpostel vendredi dernier. En direct, les jeunes promoteurs des projets Tic des villes de Bafoussam, Bamenda, Douala, Garoua, et Yaoundé naturellement, avaient face à eux, et en temps réel, Minette Libom Li Likeng la ministre des Postes et Télécommunications.

A en croire l’ancienne Dg de la Douane, le but de la séance d’échanges était d’identifier, analyser et recueillir les attentes des jeunes par rapport au développement de leurs projets sur les Tic. Selon des statistiques, ce sont, plus de 700 inscrits sur la plateforme. « Ce qui démontre la pertinence des jeunes à répondre à l’appel lancé par le chef de l’Etat le 10 février dernier, lorsqu’il a parlé de génération androïdes », a déclaré Mme Libom Li Likeng à l’ouverture de la session.

Un jeune enseignant de Polytechnique tacle la confection de la carte nationale d’identité camerounaise confiée aux étrangers Présentant son projet sur la signature électronique qui selon lui, peut être infalsifiable, un enseignant de l’Ecole nationale supérieure polytechnique, donne un tacle au passage. « Pour des besoins de sécurité, on n’a pas besoin d’aller stocker les données de nos cartes nationales d’identité à l’étranger. La conservation électronique des actes d’Etat civil, des documents bancaires et autres, peut être très bien assurée ici», scande le jeune docteur polytechnicien.

Un autre projet dénommé « Douala Shower, lui, à en croire son promoteur, pourrait permettre aux usagers de se repérer dans la ville via leur téléphone portable, avec ou sans connection Internet. Pour le reste, les jeunes promoteurs des Tic ont plaint la qualité de la connection Internet, de même les coupures d’électricité, lesquelles freinent leur travail. En réponse à cela, la Minpostel a dit que « c’est par l’implémentation d’une infrastructure stable et qualitative que serait résolu le problème ».

« La prochaine étape de cette session interactive s’étalera aux autres régions du pays et à la diaspora dont la France et les Etats-Unis qui ont montré leur intérêt à l’initiative », a enfin précisé Minette Libom Li Likeng, médusée devant un jeune qui a dit projeté la mise sur pied d’un logiciel de jeux vidéos à même de mettre en difficulté celui du mastodonte Google.

Sources : Le flux rss de camer.be

Sur le même Thème...
[youtube src="81LRqtLkmAg"][/youtube]

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.