Etoudi Gedeon 13:35:00

Enseignate chinoise dans une ecole a Yaounde

Photo: (c) Archives

 

10 000, c’est le nombre de Camerounais qui apprennent à ce jour la langue chinoise à l'Institut Conficius et les autres centres d'apprentissage de ladite langue à travers le territoire national. Ce chiffre est de l’Agence ECOFIN qui dit détenir l’information des sources officielles. 

Et si les jeunes Camerounais sont de plus en plus attirés par la langue de l’Empire du milieu, c’est en partie parce que ce pays du sud-est asiatique offre d’énormes opportunités aussi bien pour la formation que pour l’emploi. « Cette ruée vers la langue chinoise, selon les responsables des centres d'apprentissage, s'explique par les opportunités qu'offre de plus en plus la langue chinoise en matière d'insertion professionnelle dans le pays », écrit ECOFIN.

En effet, à la faveur du lancement de projets d'infrastructures au Cameroun, lesquels projets sont réalisés par des entreprises chinoises pour la majorité, de nombreuses sociétés de l'Empire du Milieu se sont installées au Cameroun, et la connaissance de la langue chinoise apparaît dès lors comme un atout supplémentaire pour pouvoir être recruté par ces entreprises.

De plus, note notre confrère, « de nombreux opérateurs économiques locaux voient en la langue chinoise une opportunité de renforcement des relations d'affaires avec leurs partenaires chinois. Pour les commerçants qui importent des marchandises de la Chine, la maîtrise de la langue chinoise permet généralement de réaliser de bonnes affaires une fois sur le terrain chinois ».

ECOFIN rappelle d’ailleurs les chiffres en termes d’investissements de la Chine au Cameroun entre 2010 et 2014. « Pour rappel, sur la période 2000-2014, sur les 2750 milliards de Fcfa d'investissements directs étrangers (IDE) captés par le Cameroun, selon la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED), la Chine seule a pourvu 70%, devenant par la même occasion le premier investisseur dans le pays, selon les statistiques du ministère camerounais de l'Economie », peut-on lire.

Jean-Marie Nkoussa


Sources : Cameroon-Info.Net HeadLines

Sur le même Thème...
[youtube src="youtube_video_ID"][/youtube]

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.