Etoudi Gedeon 08:14:00

En effet, le weekend end dernier étaient organisés les funérailles d’un grand notable de ce village, que dire le plus grand notable. Kamhwé, un des fils du défunt, Benskineurs à Bafoussam avait longtemps convoité la succession.

 Il avait entrepris des négociations avec le roi et certains notables de le choisir comme successeur de son père. Ces derniers qui avaient le testament avaient renoncé à l’offre avant de le renvoyer. Décidé d’occuper cette position respectueuse dans la chefferie, il a été conseillé par un de ses amis à qui il avait expliqué la situation, d’aller corrompre l’autorité, le Ngomna, le chef de terre. Pour cela les deux élaborent une stratégie pour rencontrer le Sous-préfet, lequel selon eux détient l’autorité pour valider une succession.

 Ils prennent alors attache avec un jeune homme qui rôde autour de la Sous-Préfecture qui leur confirme être le particulier du Ngomna. Ce dernier va alors leur demander de préparer un paquet pour le Chef de terre afin qu’il accède à leur demande. C’est ainsi qu’il prendra deux chèvres et un carton de vin pour dit ’il remettre à monsieur le Sous-Préfet.

 Sauf que le jeune-homme qui n’appartient même pas l’Administration va s’enparer de tous mais les rassure que son boss a mordu à l’affaire. Ce weekend donc, le jour des funérailles, au moment de désigner le successeur, Sieur Kamhwé ne se doutait de rien, il avait fait venir beaucoup d’amis benskineurs de la ville pour qu’ils assistent à sa consécration. Que ne fut pas sa surprise de réaliser qu’il a été floué. En effet c’est son cadet qui a été désigné successeur. Pris de colère il vient agresser le Sous-Préfet, le menaçant de meurtre s’il ne lui remettait pas instantanément ses deux chèvres et son carton de vin.

 Surpris, par la tournure des évènements, les gardes du roi se sont saisis de Kamhwé avant qu’il ne soit récupéré par la gendarmerie où d’ailleurs il est gardé. C’est drôle qu’il soit aussi stupide de croire qu’un carton de vin et deux chèvres achète une autorité. A la dernière minute, il attendait d’être déferré pour outrage à autorité, son procès devant avoir ce mardi.

Sources : camersenat.info

Sur le même Thème...
[youtube src="oD2yvUH7Nww"][/youtube]

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.