Etoudi Gedeon 17:42:00

Le mois passé une femme est allée se plaindre chez sa mère…– Maman, je ne supporte plus mon mari. Je veux le tuer mais j’ai peur qu’on m’arrête. Tu crois que tu peux m’aider ? Sa maman lui répond : 

– Oui ma fille, je le peux. Mais il y a une contrepartie. Tu seras obligé de faire la paix avec lui, pour que personne ne se doute que c’est toi qui l’a tué quand il va mourir. Tu vas devoir bien te rendre belle, t’occuper de lui. Être gentille, reconnaissante, patiente, affectueuse… moins égoïste, plus juste, plus à son écoute….. Pour ne même pas qu’on te soupçonne. Tu pourras le faire ??

– Oui maman.
– Ok, c’est bien…. Tiens cette poudre, chaque jour, tu vas verser un peu dans sa nourriture et il va mourir à petit feu. – Oui maman.
– Ok, c’est bien…. Tiens cette poudre, chaque jour, tu vas verser un peu dans sa nourriture et il va mourir à petit feu.

Après 30 jours, ma voisine est retournée chez sa mère :
– Maman, vraiment je ne souhaite plus tuer mon mari. À présent je l’aime, il a changé et est devenu plus doux qu’avant. Comment je peux faire pour empêcher l’effet du poison ? pardon aide moi.

Sa maman lui répond : 
– Ne t’inquiète pas. Ce que je t’ai donné était de la farine de manioc. Il ne va pas mourir. En réalité, c’est en toi que le poison était. Quand on alimente la haine et la rancune, on se tue soi-même à petit feu. 

Quand tu as commencé à aimer et a chérir ton mari, tu as vu une autre personne en lui, c’est comme ça que tu dois te comporter pour qu’il soit ce que tu recherches. Tout être humain est bon, mais c’est nous même et la société qui les faisons changer.

Sources : Flash Guinée

Sur le même Thème...
[youtube src="s8sgjSjgPz8"][/youtube]

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.