Etoudi Gedeon 10:00:00


Un document, publié en exclusivité par notre confrère Guibai Gatama, révèle comment Martin Belinga Eboutou, le Directeur du Cabinet civil de la présidence de la république dicte  à Marie-Claire Nnana et Amadou Vamoulké, les Directeurs généraux respectifs de la Sopecam et de la CRTV, comment le discours prononcé le 31 décembre 2015 par le Chef de l’Etat Paul Biya à l’occasion de la fin d’année 2015 et de nouvel an 2016, doit être traité par ces deux entreprises de communication à capitaux publics. 
«Je vous ai donc convié à cette séance de travail, pour échanger avec vous et vous apporter des éléments précis, sous-forme de clés de lecture et d’analyse du message du Chef de l’Etat à la Nation, à l’occasion de la fin d’année 2015. Le but visé ici est d’assurer auprès de l’opinion publique, un relais efficace du message présidentiel» a déclaré en substance l’un des plus proches collaborateurs du Président de la République au cours d’une séance de travail qui a eu lieu, selon des sources, la veille de la diffusion du Message à la Nation de Paul Biya.
Ci-dessous, le Propos liminaire de Martin Belinga Eboutou:
« Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux,
Je voudrais tout d’abord vous remercier de vous être rendus disponibles pour cette séance de travail.
Je voudrais ensuite saisir cette occasion pour vous présenter mes vœux de succès professionnel et de prospérité, pour vous-mêmes, et pour les organisations dont vous avez la charge.

Comme vous le savez, le Cabinet Civil de la Présidence de la République a pour mission, entre autres, d’assurer la fluidité et la pleine efficacité de la Communication Présidentielle, et notamment de chaque intervention du Chef de l’Etat.

Je vous ai donc convié à cette séance de travail, pour échanger avec vous et vous apporter des éléments précis, sous-forme de clés de lecture et d’analyse du message du Chef de l’Etat à la Nation, à l’occasion de la fin d’année 2015.  Le but visé ici est d’assurer auprès de l’opinion publique, un relai efficace du message présidentiel. Il s’agit concrètement:

- d’en assurer une large diffusion, par les canaux les mieux indiqués,
- d’en éclairer la compréhension,
- d’en prolonger l’effet durable au sein de la société.

L’efficacité recherchée va dépendre de la cohérence avec laquelle les médias que vous dirigez vont se déployer et relayer cette communication. Notre séance de ce jour doit permettre de construire cette cohérence.  Pour ce faire, j’ai deux éléments précis à vous proposer:

D’abord, une présentation du background ayant constitué la toile de fond de ce message du Chef de l’Etat; Ensuite, un plan opérationnel de dissémination prolongée de son contenu pertinent.

LES ELEMENTS DE BACKGROUND DU MESSAGE A LA NATION

Par ce message à la Nation, le Chef de l’Etat a voulu, en un quart d’heure à peu près, marquer le passage d’une année à l’autre, par une communication directe, franche et rassurante, à l’adresse de l’ensemble de la communauté nationale. Il s’articule autour des éléments précis ci-après:

Objectifs du message : Le contexte du passage d’une année à une autre assigne un double objectif à ce message : D’abord l’occasion d’un bilan bref et sincère. Que retient-on fondamentalement de l’année qui s’achève, qui nous permette de mieux aborder la nouvelle année qui s’annonce ?
Ensuite une occasion de remobilisation des citoyens autour des grands enjeux de la Nation en 2016 et au-delà.

La posture du Chef de l’Etat:

Ici, le Chef de l’Etat est dans sa haute stature de garant de l’équilibre et de l’harmonie de la Nation. Il pose un regard évaluatif sur le comportement collectif, après douze mois. En bon « Père de la Nation », il indique les bons accomplissements, relève les zones d’insuffisances, prescrit les changements de comportement nécessaires… Il salue les bonnes actions, tempère les craintes excessives, hausse parfois le ton, mais reste optimiste, pédagogue et mobilisateur.

Les faits marquants:
Il retient et présente, à grands traits, les faits marquants de la vie de la Nation après douze mois. Il ne fait pas un bilan de détails. Il reste au niveau stratégique et des grandes orientations politiques.

Des thèmes attendus:
Le message aborde, dans une tonalité solennelle et une gravité maîtrisée de nombreux thèmes chers aux citoyens en ce moment: la croissance et l’emploi, l’amélioration des conditions de vie, la sécurité, la moralité publique et divers comportements délictueux, le climat des affaires, la remobilisation du Gouvernement et de la haute Administration, etc.

Le retour à l’essentiel:

Loin de céder au pessimisme d’un environnement économique mondial peu serein, ou encore à la d Un grand clin d’œil à la jeunesse:

Le message fait un clin d’œil très significatif à la jeunesse, en relevant la nécessité de développer l’économie numérique, pour booster la croissance tout en ouvrant un grand réservoir d’emplois-nouveaux pour les jeunes générations.

Des annonces fortes
Le message dévoile, au bénéfice des citoyens, deux mesures hautement significatives du Chef de l’Etat, soucieux qu’il est d’améliorer le pouvoir d’achat des populations, malgré une conjoncture peu favorable. Ces mesures sont:

la baisse des prix du carburant et le relèvement des allocations familiales. 
Des mesures de confiance visant à alléger les difficultés des ménages, tout en encourageant le peuple à poursuivre ses efforts, avec plus d’espoir et la même résilience qu’en 2015.»

Sources : Cameroon-Info.Net HeadLines

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.