Etoudi Gedeon 11:36:00

Le président de la République a reçu hier au palais de l’Unité les vœux de nouvel an présentés par le corps diplomatique et les corps constitués nationaux.

La tradition est respectée. Le bal des vœux de l’année 2016 s’est ouvert hier au palais de l’Unité en deux temps. En premier lieu, le président Paul Biya a reçu les voeux des membres du corps diplomatique et des représentants des organisations internationales accrédités à Yaoundé. Une soixantaine de personnalités sont présentes dans le salon des ambassadeurs, fleuri, situé au premier étage du palais de l’Unité.

Le chef de l’Etat arrive à 11H, pour ce premier grand moment diplomatique de l’année 2016. Moment ponctué par deux prises de parole. D’abord le discours du doyen du corps diplomatique, S.E. Mgr Piero Pioppo, le nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale. C’est le premier du genre qu’il prononce dans cette fonction. D’emblée, il félicite le chef de l’Etat pour ses incessants efforts qui font du Cameroun un havre de paix et de stabilité, malgré les tentatives de déstabilisation et les attentats-kamikazes perpétrés par la secte terroriste Boko Haram. Au nom de ses collègues, il a dit joindre sa voix à celle du président Paul Biya pour adresser des condoléances aux familles endeuillées à cause de ces actes terroristes et leur a exprimé sa solidarité.

  paul-biya-recoit-voeux-2016

Après avoir rappelé l’appel à la mobilisation internationale contre le terrorisme qui ignore les frontières, appel lancé par le chef de l’Etat devant les diplomates venus lui présenter les vœux le 8 janvier 2015-A menace globale, riposte globale-il a positivement apprécié toutes les initiatives camerounaises prises au cours de l’année écoulée, aux niveaux régional, africain et international pour une solidarité devenue effective et une riposte coalisée contre Boko Haram. De même, il a salué la solidarité du peuple camerounais vis-à-vis des peuples frères en souffrance, car il accueille sur son sol des milliers de réfugiés notamment centrafricains et nigérians.

Le nonce apostolique a fait le tour d’horizon de l’intense activité diplomatique déployée par le Cameroun qui a accueilli de nombreux hôtes de marque et envoyés spéciaux, sans omettre la présence du président Paul Biya aux rendez-vous mondiaux tels que l’assemblée générale de l’UNESCO et COP21 où le chef de l’Etat a porté haut et fort la voix du Cameroun notamment pour la défense du dialogue des cultures et pour la sauvegarde du lac Tchad et de la forêt du bassin du Congo. Selon le doyen du corps diplomatique, le Cameroun a posé les jalons devant contribuer à une nouvelle ascension de notre société : des hôpitaux de pointe, le port en eau profonde de Kribi…Aussi, a-t-il émis des vœux de succès pour notre pays en 2016, à commencer par l’équipe féminine de football qu’il souhaite voir hissée au sommet de la CAN féminine. Les meilleurs vœux  en 2016 pour tous les Camerounais, pour le chef de l’Etat et sa famille. Il a promis que, comme par le passé, le corps diplomatique accompagnera  le Cameroun dans ses efforts pour sa sécurité et son développement.

La réponse du président Paul Biya a mis l’accent sur la nécessité d’une nouvelle solidarité internationale plus humaine. Il en a noté l’importance, en relevant que selon les idéaux des Nations unies, la construction d’une paix durable est fondée sur une prospérité partagée, une solidarité effective et le respect des valeurs d’humanité. Il a analysé l’année écoulée sous le prisme de l’exacerbation du terrorisme et du ralentissement de la croissance mondiale.

Le chef de l’Etat a souligné les efforts et les succès  du Cameroun, de ses forces de défense et de son peuple, dans la lutte  contre Boko Haram. Aucune parcelle de notre territoire n’est occupée. Il s’est félicité de la mise en place effective de la Force multinationale mixte. Il a remercié tous les pays et organisations qui apportent leur soutien pour cette lutte. La cérémonie s’est achevée par un vin d’honneur. Elle s’est déroulée en présence des proches collaborateurs du chef de l’Etat : Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations Extérieures ; Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre, secrétaire général de la présidence de la République ; Martin Belinga Eboutou, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République.

C’est la grande salle des banquets du palais de l’Unité qui a accueilli le second acte en mi-journée. Pendant plus d’une heure, les membres d’une trentaine de délégations de corps constitués nationaux, annoncés par le protocole d’Etat, ont eu droit chacun à une poignée de main du chef de l’Etat.

paul-biya-recoit-voeux-2016

Sources : A la une aujourd'hui

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.