Etoudi Gedeon 07:05:00
Un mariage de masse pour 151 jeunes couples a eu lieu dans l'Etat indien de Gujarat. Les noces ont été organisées par un diamantaire indien qui a payé pour le mariage des 150 femmes orphelines dans la ville de Surat.


Mahesh Savani dit qu'il est intervenu en premier pour jouer le rôle du père en 2008, quand un de ses employés est mort quelques jours avant les mariages de ses deux filles. Chaque année depuis ce temps là, Savani a payé pour les mariages de jeunes femmes issues de familles pauvres qui ont perdu leurs pères.

Les mariages en Inde sont très coûteux pour la famille de la femme qui doit doter l'homme, traditionnellement la famille de la femme doit payer un gros montant pour la dote, ainsi que de multiples cadeaux à la famille de leur futur mari. Des centaines de personnes, principalement des membres de la famille et des voisins du couple, sont hébergés et copieusement nourris sur un certain nombre de jours, ce qui s'ajoute au coût à payer par la famille de la femme.

Savani a déclaré que le mariage et des cadeaux pour les 151 couples a coûté plus de 50 millions de roupies, soit près de 750 mille dollars, avec près de 100.000 présents aux festivités qui ont pris fin le dimanche 06 décembre 2015. Le terrain de l'école tentaculaire où le mariage de masse a eu lieu a été décorée avec des fleurs et de lumières.
"Je vois cela comme quelque chose de sacré, donc je ne compte pas ce que je dépense", a déclaré Savani.
L'homme d'affaires, qui a fait sa fortune dans le commerce des diamants et de l'immobilier, a déclaré qu'il se considérait comme un «père adoptif» pour les jeunes femmes. Il a donné à chacune des épouses de bijoux en or, des vêtements, et Casseroles et poêles pour mettre en place sa nouvelle maison, un peu comme la dot donnée dans les mariages traditionnels indiens.

Les épouses saluent les efforts de savani.
«Depuis que mon père est mort il ya deux ans, ma mère a peur pour mon mariage et la façon de faire des fonds pour les dépenses", a déclaré le Meetal Gondalia, une des jeunes mariées, âgée de 23 ans. "Savani Papa a assoupli tous mes soucis.», a-t-elle déclaré. «Seule une personne qui a perdu son père peut comprendre combien une fille a besoin de son père le jour de son mariage», a déclaré Vimla Koringa, 27 ans, alors qu'elle attendait que la cérémonie de mariage commence.

Sources : News feed from ICI le Kongossa

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.