Etoudi Gedeon 10:10:00

Je suis du Burundi, mais j’ai étudié en Côte d’Ivoire où je me suis familiarisée avec Top Visages. Depuis sept ans, je suis de retour au pays et je me connecte sur le site Web pour lire le magazine. J’ai 32 ans et je suis mariée à un Burundais de 33 ans.

Deux ans après notre mariage, j’étais enceinte, mais n’étant pas prête, pas préparée à avoir un enfant car allant encore à l’école, je me suis faite avorter à l’insu de mon mari qui a découvert cela plus tard. Ce qui a créé pas mal de problèmes dans mon couple. Le temps a passé et depuis lors, pas moyen d’avoir une nouvelle grossesse. Je suis allée de traitement en traitement et le verdict final : mes trompes sont obstruées et le médecin parle d’opération. 

C’est un coup de massue sur ma tête, comment l’annoncer à mon mari qui se plaint déjà… L’opération est-elle la seule solution ? Stéphie, je suis angoissée, je me culpabilise pour cet avortement que je n’aurais jamais dû commettre. Je sais que je suis en faute et j’implore Dieu tous les jours afin qu’il me pardonne, renouvelle mes trompes, je sais qu’il peut le faire sans intervention chirurgicale. Une lectrice depuis le Burundi

Chère lectrice,
Yako, pour cette terrible épreuve ! C’est dur, mais, il faudrait t’armer de courage pour te tirer d’affaire. L’avortement que tu as pratiqué a bouché tes trompes, toutefois, il y a des possibilités pour avoir un gosse s’il plaît à Dieu.

Seulement, tu as besoin de la complicité de ton mari et ça, ce n’est pas évident, vu les antécédents. Je souhaiterai que tu fasses intervenir ton médecin traitant qui pourrait faire croire à ton époux que tu as un problème et qu’il ne sait  comment te le dire. Ce sera à ton médecin d’expliquer la situation à monsieur qui sera investi d’une terrible mission, celle de te dire que tu as des difficultés pour enfanter. Toi, tu devras faire semblant de n’être au courant de rien.

Maintenant, le médecin peut demander la participation de ton époux en inventant quelque chose afin de l’amener à donner son sperme pour des analyses ou faire des essais sur toi pour stimuler tes ovules ou que sais-je encore. Le sperme recueilli pourrait t’aider  à éviter une opération pour problème de trompes obstruées.Tu pourrais opter pour une fécondation in vitro. Cela  se fait dans de nombreuses cliniques. On prélève sur l’ovaire des ovules, on les mets en contact avec des spermatozoïdes en laboratoire et une fois que la fécondation est réussie, l’œuf fécondé est placé, à l’aide d’un fin instrument adapté, dans l’utérus pour y poursuivre son développement.

Et te voilà enceinte ! Ceci pour te dire, en fait, qu’on peut contourner les trompes !!! Bon, il existe aussi des médicaments traditionnels ou encore d’autres techniques comme celle du nettoyage des trompes, mais dans l’urgence et si tu as un peu de moyens, la fécondation in vitro est un moyen efficace. Autre chose, répens-toi pour ce que tu as fait et continue d’implorer ton Dieu. Il fait des merveilles, mais surtout. Il est miséricordieux.

Sources : Courrier Love

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.