Etoudi Gedeon 10:38:00

Il s’agit de jeunes filles de la secte Boko Haram qui avaient planifié un carnage hier à Bodo (Logone-et-Chari) et dimanche à Tokomari (Mayo-Sava). Une fois de plus, la vigilance des populations a permis de sauver de nombreuses vies humaines dans la région de l’Extrême-Nord ce lundi 28 décembre 2015 dans la localité de Bodo à environ sept kilomètres de Makary, département du Logone et Chari. 

C’était autour de 9h30. Deux jeunes filles, membres de la secte terroriste Boko Haram sont entrées dans cette localité frontalière avec le Nigeria ; objectif, se faire exploser et tuer par la même occasion les paisibles citoyens camerounais. Mal leur en a pris car ce sont seulement ces deux kamikazes qui ont trouvé la mort. Selon les explications d'Albert Mekondane Obounou, le préfet du Logone et Chari, l’attitude de ces filles –moins de vingt ans- était bizarre, ce qui a attiré l’attention de deux commerçants qui se rendaient au marché de Bodo. « Ces commerçants se sont mis à hurler ‘’les voici’’.

Prises au dépourvu, elles se sont arrêtées et ont activé les charges qu’elles avaient sur elles », explique notre source. Il convient de noter que ce cri de détresse lancé a attiré les populations qui ont commencé à accourir. Le bilan définitif de cet attentat est de deux kamikazes tuées et cinq blessés légers, à savoir un membre du comité de vigilance, deux commerçants et deux passants. Ceux-ci ont été conduits au centre de santé de Bodo où les soins appropriés leur ont été administrés.

La veille, c'est-à-dire le dimanche 27 décembre, un autre attentat suicide a eu lieu dans la localité de Tokomari, arrondissement de Mora dans le département du Mayo-Sava. Attentat qui n'avait fait qu'une seule victime, à savoir la fille kamikaze qui avait été détectée par les populations de mettre à exécution le projet diabolique que lui avait confié la secte terroriste Boko Haram. Midjiyawa Bakari, le gouverneur de l'Extrême-Nord a saisi l'opportunité de ces attentats pour remercier les populations et les forces de sécurité et de défense pour cette synergie d'actions qui met en déroute la secte terroriste.

Sources : A la une aujourd'hui

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.