Etoudi Gedeon 13:14:00

Alain Tadji, 38 ans, a rendu l’âme dès sa descente du bus à Bafoussam. Lieu-dit « carrefour Auberge », à Bafoussam ce jeudi 8 décembre 2015. Il est exactement 20 h 02 min lorsqu’une voiture de l’agence de transport Avenir voyages s’immobilise. Précisément près de la quincaillerie logée dans l’ancien cinéma ‘’Empire’’. 

Un homme, l’air affaibli, descend puis sollicite les services d’un moto-taximan. Sa destination, lieu-dit ‘’camp sable’’. Les deux s’accordent. Mais compte de tenu de l’affaiblissement progressif de son client, le conducteur de l‘engin à deux roues, s’engage à attendre un second client qui dit-il, servira de tuteur au premier. A peine il a commencé à attendre que l’autre s’écroule. Les noctambules accourent. D’emblée ils croient que celui-ci est juste victime d’un malaise éphémère. Que non ! Il est mort. La faucheuse s’en est prise.

Entre sorcellerie et maladie, les supputations sur les causes de cette mort mystérieuse vont dans tous les sens. Dans le sac en fibre plastique qu’il transportait, un carnet d’hôpital est trouvé. Celui-ci permettra d’identifier le quidam allongé sur le macadam. Il s’appellerait Alain Tadji, né en 1977. Alertés, les sapeurs-pompiers viendront juste couvrir le corps d’une étoffe blanche et s’en allait. Jusqu’à 21 heures, lorsque nous quittions le lieu de cette scène tragique, le cadavre gisait toujours sur la chaussée.

D’après des passagers interrogés, ce car de Avenir voyages, parti de sa base de Bessengué, se rendait à Foumban dans le Noun. Mais à Bonaberi, il est victime d’une crevaison. Pendant que la voiture se gare pour remplacer la roue défectueuse, surgissent deux policiers qui auraient ordonné au chauffeur de cette voiture de trouver une place pour ce passager se rendant à Bafoussam. Le voyage se fera en toute quiétude. Mais lorsqu’Alain Tadji descend du car au lieu-dit « carrefour Auberge », presqu’à destination, il s’écroule pour toujours. Triste !

© tonfack.over-blog.com : Vivien Tonfack

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.