Etoudi Gedeon 17:20:00
Le projet paraît insensé mais il est pourtant bien réel: Vladimir Iakounine, patron des chemins de fer russes et proche de Vladimir Poutine, souhaite faire construire une autoroute géante de 20.000 km reliant Paris à New York. 


Le projet, baptisé Trans-Eurasian Belt Development (TEPR), prévoit de traverser l'Europe de l'Est, la Russie (et donc la Sibérie), l'Alaska, le Canada et enfin le reste des États-Unis. Deux idées sont actuellement à l'étude pour traverser le détroit de Bering, long de 88 kilomètres: un pont ou un tunnel sous-marin. 160 heures (soit environ 7 jours) à une vitesse moyenne de 130 km/h seront nécessaires pour faire le trajet entier.

Création de nouvelles villes
Cette route exceptionnelle, longue de précisement 20.318 kilomètres, permettra à la Russie de se placer au centre du monde, estime Iakounine, interrogé par Paris Match. Le projet prévoit également la construction d'une ligne de chemin de fer à grande vitesse, de pipelines et à terme, la création de nouveaux centres urbains. "Grâce à cette route, la Russie deviendra un centre pour la conception et le développement de très hautes technologies", ajoute le président du rail russe.

Coût
Le coût de ce projet faramineux est estimé à "plusieurs centaines de milliards". "Mais les retombées économiques seront si immenses qu'elles couvriront largement l'investissement", conclut Vladimir Iakounine, qui a déjà présenté son projet "inter-étatique et inter-civilisationnel" à l'Académie des Sciences de Moscou. 

7sur7.be

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.