Etoudi Gedeon 12:55:00

Le footballeur Arouna Dang A Bissene n’a pas pu quitter le Cameroun dans la nuit du samedi 12 à dimanche 13 décembre 2015 à destination du Vietnam où, selon l’un de ses proches, il était attendu pour un test de recrutement dans un club vietnamien. 

L’avant centre prolifique de Bamboutos de Mbouda a été happé par la gendarmerie, alors qu’il s’apprêtait à embarquer dans un avion à l’aéroport international de Douala. Conduit dans les locaux de la brigade de recherche à Bonanjo, Arouna Dang a appris qu’il a été interpellé à la suite d’une plainte de Pierre Kwemo, président général de l’Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum.

Ce dernier, selon nos informations, avait remis il y a un mois une somme d’un million cinq cent mille FCFA au footballeur pour l’enrôler dans son club pour le compte de la saison sportive 2016. La décision d’Arouna Dang d’aller tenter une nouvelle aventure au Vietnam, a l’insu de Pierre Kwemo, a été considéré par la direction du club phare de Loum, comme un acte de filouterie. 

Le fondateur du club vainqueur de la Coupe du Cameroun 2015 a donc fait interpeller celui qui est surnommé par les fans de Bamboutos FC de Mbouda «Magic Arouna». Afin d’obtenir la libération du présumé escroc, les proches du joueur ont entamé depuis hier, les négociations avec Pierre Kwemo
«Le joueur reconnait avoir reçu un million cinq cent mille FCFA et cinquante mille FCFA comme frais de transport pour aller à Loum. Nous sommes prêts à rembourser. Mais, Kwemo refuse depuis hier de reprendre son argent. Il ne nous explique pas pour quelles raisons» indique Mathias Tangue, membre de Bamboutos de Mbouda qui intervient dans cette affaire à titre personnel. 
Revenu de la Slovénie en début d’année, Arouna Dang A Bissene a passé sept mois dans les rangs de Bamboutos de Mbouda. Ses performances et sa décision de changer d’équipe pour la prochaine saison sportive, ont amené plusieurs dirigeants de clubs à solliciter ses services. La tentation de l’argent risque de détourner le joueur du bon chemin.


Adeline ATANGANA, Cameroon-Info.Net

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.