Etoudi Gedeon 01:16:00

Un homme a été arrêté au début du mois de décembre à Atlanta, dans l’Etat de Géorgie parce qu’il est soupçonné d’avoir tué 27 personnes parmi lesquelles 23 femmes et quatre hommes.

Depuis décembre 2013, il a assassiné en moyenne une victime par mois. Selon la police, Michael Rodriguez, 54 ans, avait un besoin constant de tuer et d’attaquer tous ceux qui lui paraissaient vulnérables. « Il semble qu’il était accro au meurtre. Il dit que sa voix intérieure lui disait constamment de tuer » a indiqué, le chef de la police, Jerry Woodson.Selon le témoignage de son ex-épouse, qui a divorcé en février dernier, la période à laquelle, son ex-mari a commencé à tuer coïncide avec la date où il a subi une transplantation cardiaque. « C’était un homme charmant et paisible avant son opération» affirme Michelle Gonzales.

L’identité du donneur d’organes est un secret bien gardé, mais les enquêteurs ont eu accès au dossier médical de Monsieur Rodriguez. Ils ont découvert que le donneur d’organe était Dereck Emery, un tueur en série condamné à mort et exécuté par l’Etat en 2013. Les crimes du quinquagénaire sont-ils liés à un effet secondaire étrange des transplantations d’organes, appelé le phénomène de la mémoire cellulaire ?

Bien que cette thèse ne soit scientifiquement pas prouvée, elle serait soutenue par plusieurs scientifiques et médecins.

Sources : http://www.faitsdivers.org/

Sur le même thème...
 

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.