Etoudi Gedeon 10:54:00

La fouille a permis de retrouver 890 dollars en fausses coupures, et bien d’autres choses…Le 11 décembre dernier en Alaska (Etats-Unis), Chelsea Sperry, 31 ans, se rend dans une librairie pour adultes en compagnie de son petit ami. 

Lorsqu’elle se rend à la caisse pour régler ses achats de livres coquins avec un faux billet de 100 dollars, elle est vite démasquée et décide de prendre la fuite à bord de sa voiture. Entre temps, le libraire appelle le 911 et les policiers ne tardent pas à interpeller la fugitive. Sans permis valide, la jeune femme est conduite directement au centre correctionnel de Fairbanks. Mais sur place, un gardien observe que Chelsea Sperry « effectue des mouvements furtifs vers son vagin ».

Un scanner corporel est alors pratiqué sur la prisonnière et le verdict tombe, sans appel : la jeune femme a dissimulé six billets de 100 dollars, trois billets de 50 et sept billets de 20, tous faux, dans son vagin ! Dans son anus se trouve également un billet de dix dollars, mais celui-ci est vrai.

Ce n’est pas tout, les parties intimes de Chelsea « renferment » deux sachets de méthamphétamines, un sachet de sept pilules de sulfate de morphine, mais aussi deux sacs contenant une « substance goudronneuse brune » qui a été testée positive à l’héroïne. Pour finir, l’agent qui a mené la fouille a récupéré un sachet en plastique transparent qui en contenait 40 plus petits, certainement destinés à la revente…

Concernant les chefs d’accusations, la trentenaire a été inculpée pour usage de faux, possession de drogue et conduite sans permis valide. Elle a pu retrouver sa liberté en réglant une caution de 5 000 dollars. Mais ce qui impressionne davantage les médias américains, à l’image de Dorothy Chomicz du Fairbanks Daily News, c’est la taille de son vagin, « surement plus grand qu’un sac à dos ». Classe !

Sources : Quoidenews.fr

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.