Etoudi Gedeon 17:56:00
Le drame s’est produit en plein centre urbain, dans la nuit de mardi dernier. Du sang humain a coulé sur la chaussée, en plein espace urbain de Bertoua, au lieu dit hôtel Fanga, à Nkolbikon, dans la nuit de mardi à mercredi. 

Deux hommes ont été littéralement écrasés, vers 20h, par une voiture qui roulait  à tombeau ouvert. Le premier infortuné, non identifié, manifestement en état d'ébriété, à en croire les riverains, déambulait sur la chaussée. Le chauffeur de la voiture, qui était sur la voie de non retour, n'a pas eu le choix devant les grimaces de l'homme, selon les riverains. Ceci malgré les manœuvres de sauvetage qu'il a pourtant engagées. La vitesse étant élevée, l'imparable s’est produit.

Sur le carreau, la chair humaine est en lambeaux, trainée sur quelques mètres. Étant sur le chemin de non retour, le chauffard  va percuter un moto-taximan, qui avait à bord de sa moto un passager. Là aussi, le conducteur est également broyé sur le coup. Coup de chance, son passager est le rescapé qui s'en sort néanmoins avec des blessures graves. Cette dernière victime est internée à l’hôpital régional de Bertoua.

Les deux corps ont été recomposés, collectés, dans deux draps distincts par les éléments des sapeurs-pompiers arrivés aussitôt. Entre-temps, le chauffeur de la voiture à l'origine de ce drame, a réussi à fondre dans la nature. Les éléments de la gendarmerie, qui se sont saisis du dossier, sont à ses trousses. Une enquête est ouverte à cet égard.

© Cameroon Tribune : Pierre CHEMETE

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK DANS LE BOX PLUS BAS

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.