Etoudi Gedeon 20:18:00

Le Président russe l'a dit : « Nous ne sécherons pas nos larmes. Cela nous marquera à jamais. Mais cela ne nous empêchera pas de trouver et punir les criminels (...). Nous devons le faire sans tarder, trouver leur identité.

Nous les trouverons en n'importe quel point de la planète et nous les punirons ».Et la traque a déjà commencé contre les terroristes qui ont abattu l'avion russe dans le Sinaï égyptien. En effet, la Russie se dit prête à offrir 50 millions de dollars de récompense en échange d'informations l'aidant à identifier les terroristes responsables du crash d'un avion russe dans le Sinaï égyptien ayant fait 224 morts, ont annoncé les services fédéraux de sécurité (FSB).

Dans un communiqué, le FSB a annoncé une récompense promise par la Russie. « Le FSB s'adresse à la communauté russe et internationale pour l'aider à identifier les terroristes. Une récompense de 50 millions de dollars sera versée pour des informations qui aideraient à détenir ces criminels ».

Le ministre égyptien de l'Aviation civile, Hossam Kamal, a affirmé, ce mardi 17 novembre 2015, que l'enquête n'avait toujours pas déterminé les causes du crash. Dans un communiqué, le gouvernement égyptien a ensuite affirmé qu'il prenait en considération une annonce de Moscou qui a affirmé, pour la première fois, ce mardi, que le crash avait été provoqué par l'explosion d'une bombe à bord de l'appareil.

Londres et Washington avaient dès le départ évoqué la thèse de l'attentat, alors que Moscou et le Caire n'ont jusqu'ici pas voulu admettre cette piste terroriste. Malgré le fait que l'organisation Etat islamique ait revendiqué l'attaque meurtrière. De son côté, la France, qui vient de signer un contrat de fourniture d'équipements avec l'Egypte, a préféré jouer l carte de la prudence sur cette question.

Sources : Cameroonvoice

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.